Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Paul Gonez : "Mon professeur de dessin a réussi à convaincre mes parents de m'inscrire aux Beaux-Arts..."

©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir
©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir
©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir
©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir
©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir
©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir
©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir
Paul Gonez ©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir
©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir
©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir
©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir
©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir
©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir
Paul Gonez ©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir
PORTRAIT DE LA SEMAINE

Jusqu'au 9 octobre 2016, Paul Gonez expose ses sculptures dans l'ancien conservatoire de musique et ancienne École des Beaux-Arts, place de la Révolution à Besançon. L'occasion pour maCommune.info de rencontrer cet artiste qui, 50 ans auparavant, était étudiant dans ce même lieu…

Publicité

Carte d'identité

  • Paul Gonez
  • Né le 28 novembre 1946 à Savenay (Loire Atlantique)
  • Vit à Besançon
  • Situation familiale : accompagné et père de deux enfants
  • Métier : artiste sculpteur

Paul Gonez est né au sein d'une famille de parents fonctionnaires qui ont déménagé à Besançon lorsqu'il était très jeune. Ensemble, ils vivent dans l'enceinte de l'école normale de garçons qui était située à l'époque au 6, rue de la Madeleine : sa maman est institutrice, son papa est l'intendant de l'établissement. "C'était une sorte de grande maison dans un grand parc", souligne Paul Gonez.

Premières sculptures de fer à 16 ans

C'est par hasard, dans les locaux de l'école, que le jeune artiste découvre la sculpture dans l'atelier de ferronnerie. "À 16-17 ans, j'ai sculpté mes premiers insectes, poissons, etc.", se souvient-il. Et tous les jeudis soir, Paul suit les cours de dessin en tant qu'auditeur libre. "Jusqu'au jour où l'un de mes professeurs réussit à convaincre mes parents de me faire entrer aux Beaux-Arts", nous confie-t-il, ce qui l'arrange bien puisque Paul ne se plaît pas dans les études dites "classiques".

Après le collège, il est inscrit dans cette école située, à l'époque au conservatoire, place de la révolution. Paul y étudie pendant 3 ans plus une année en tant qu'auditeur libre pour profiter de l'atelier de sculpture à Isenbart. "C'est là-bas que j'ai réalisé mes premières véritables sculptures en acier soudé", se remémore l'artiste. Il s'inspire tout particulièrement des animaux.

Après ses études, Paul Gonez est dessinateur cartographe à la faculté des lettres de Besançon dans les années 60 pendant 5 ans "pour vivre", souligne-t-il.

Pourquoi la sculpture ? Quelles inspirations ? 

"J'aime me heurter à la matière, aux matériaux plutôt que de me retrouver devant une planche ou une toile", nous explique Paul Gonez. "J'aime le contact physique avec la matière, même si ce n'est pas facile", ajoute-t-il. Il travaille le fer pour ses premières sculptures, puis le bronze dès 1979.

Cet artiste s'inspire de la nature de manière générale "et j'en fais une interprétation personnelle, parfois même inconsciente", précise-t-il. Paul a d'ailleurs traversé plusieurs périodes dans son art. Le sculpteur a traversé sa période de métamorphoses entre l'homme et l'animal dans les 80. Puis d'abstractions symboliques avec des œuvres inspirées du mouvement de la spirale, des astres, du soleil, de l'œil, etc.

Depuis près de 6 ans, Paul Gonez fait un retour à la figuration notamment avec ses masques à l'effigie guerrière, un clin d'œil aux masques de guerriers africains, à l'archéologie. "Ma plus importante production est l'abstrait, mais un abstrait qui reste lisible", nous explique-t-il. 

50 ans plus tard...

Depuis mercredi 14 septembre 2016, Paul Gonez expose ses œuvres "De l'âge de fer à l'âge de bronze" au rez-de-chaussée de l'ancien conservatoire de musique sur la place de la Révolution à Besançon. Cinquante ans avant, il y étudiait l'art lorsque cet édifice abritait l'École des Beaux-Arts de la ville. La boucle est bouclée ! Mais Paul Gonez ne compte pas arrêter sa carrière ici, bien au contraire… 

PORTRAIT CHINOIS

  • Quelle est la première chose que vous faites le matin en vous levant ? "Je fais déjeuner mon chat parce qu'il n'attend pas et je déjeune ensuite".
  • Votre ou vos livres de chevet ? "Je ne suis pas un grand lecteur, mais je lis des livres sur la symbolique animale".
  • Votre film préféré ? "Itinéraire d'un enfant tranquille avec Belmondo m'a bien plu et Avatar m'a également beaucoup plu ou encore Timbuktu. Mais je n'ai pas de film préféré".
  • Votre plat préféré ? "J'aime tout. Je suis plutôt poisson que viande. Mais je n'ai pas de routine culinaire. Je préfère les choses fines et assez simples".
  • Votre boisson préférée ? "Je suis amateur de vins et de bières".
  • Votre péché mignon ? "Les flans, les crèmes à la pistache ou au chocolat. Et une bonne tarte aux pommes et aux mirabelles".
  • Votre couleur préférée ? "Ça varie, mais je dirais le vert."
  • Si vous alliez sur une île déserte, quel seul objet prendriez-vous ? "Un couteau ou une canne à pêche pour survivre".
  • Quel événement historique vous a le plus marqué ? "La montée du nazisme. Il n'y a pas une semaine sans que je n'y pense pas".
  • Si vous aviez dû exercer un autre métier, quel serait-il ? "Archéologue ou photographe ou architecte".
  • Quelle est votre principale qualité ? "Selon les gens je suis gentil, avenant".
  • Votre principal défaut ? "Je peux m'énerver pour des choses futiles".
  • Pratiquez-vous un sport ? "Du VTT et de la pêche en marchant".
  • Votre animal préféré ? "Les oiseaux".
  • Une addiction ? "Aucune".
  • Plutôt tram, bus, voiture ou vélo ? "Ça dépend des villes, mais plutôt bus, tramway, funiculaire, vélo et bateau taxi".
  • Votre lieu préféré à Besançon ? "Mon atelier, mon refuge".
  • En Franche-Comté ? "La haute vallée du Doubs, la nature du Jura, les cathédrales, la saline royale d'Arc-et-Senans".
  • Dans le monde ? "Je n'y suis pas encore allé, mais l'Égypte et les temples repris par la nature. Chaque pays a sa merveille…"

 

Alexane

Articles liés

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Mer, 26 Juillet 2017 10h00 - 14h00
Centre-Ville de Besançon - Besançon
Soirs d'été 2017
Mer, 26 Juillet 2017 21h00 - 23h00
CENTRE DIOCESAIN - Besançon
Jeu, 27 Juillet 2017 19h30 - 21h30
BATEAU DE BESANÇON LE VAUBAN - Besançon
art tribal
Sam, 1 Juillet 2017 0h00 - Ven, 28 Juillet 2017 0h00
AU "31" RUE CHARLES NODIER - BESANCON - Besançon
visite du musée comtois
Lun, 10 Juillet 2017 14h00 - Ven, 28 Juillet 2017 14h00
Citadelle de Besançon. Musée Comtois - Besançon