Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Perte du triple A par Fitch : Pierre Moscovici prend acte

photo d'archives ©roman - cliquez sur l'image pour agrandir

Pierre Moscovici, qui était en visite officielle sur le thème de l'agriculture aux côtés de Stéphane Le Foll, vendredi 12 juillet 2013, dans le Doubs, a réagi à la perte du triple A par la France, en publiant un communiqué dans la soirée.

Publicité

L'agence Fitch, qui a rétrogradé la France à "AA+" contre "AAA", explique sa décision par les incertitudes qui planent sur les perspectives de croissance du pays, ce qui ne donne pas beaucoup de marges de manœuvre au gouvernement pour atteindre ses objectifs de consolidation budgétaire.

"La dette française est parmi les plus sûres et les plus liquides au sein de la zone euro, bénéficiant de taux historiquement bas, preuve de la confiance réaffirmée des investisseurs. Cette confiance renforce la conviction du gouvernement que sa stratégie est la bonne", affirme de son côté le ministre de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici.

"La notation élevée et la perspective +stable+ témoignent des atouts bien connus de la France - son économie large et diversifiée, sa démographie dynamique, son haut niveau de productivité, la qualité de ses infrastructures et de ses services publics, la solidité de ses institutions notamment financières et son statut d'émetteur de référence au sein de la zone euro", tient-il à souligner.

Selon le ministre, "elle reflète également la valeur des réformes engagées par le gouvernement, notamment le Pacte pour la croissance, la compétitivité, et l'emploi, la loi sur la sécurisation de l'emploi, les chantiers de la modernisation de l'action publique et de la réforme de nos régimes de retraite".

La perspective stable "traduit enfin, selon l'agence Fitch, la diminution des risques dans le secteur bancaire et l'atténuation de la crise dans la zone euro", précise encore M. Moscovici.

(source AFP)

Vincent

Votre météo avec

Evénements de france