Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Pierre Moscovici va défendre la règle du "ni-ni"

©roman - cliquez sur l'image pour agrandir
finances

Avec son collègue Bernard Cazeneuve, ministre du Budget, le ministre de l'Economie et des Finances Pierre Moscovici défendra mercredi 17 avril devant les commissions parlementaires des finances la règle du "ni-ni", comprenez "ni facilité ni austérité »

Publicité

"Nous soutenons la démarche de Pierre Moscovici et Bernard Cazeneuve qui se résume en un nouveau ni-ni : ni facilité, ni austérité", a déclaré", a déclaré ce mardi un des porte-paroles des députés PS, Thierry Mandon, député de l'Essonne, devant la presse.

"Ni facilité, car il faut garder le cap de la réduction des déficits qui repose désormais principalement sur des économies plutôt que sur des impôts nouveaux", a-t-il expliqué. "Mais pas d'austérité, à la fois en protégeant l'investissement productif, l'emploi, le pouvoir d'achat et puis surtout en évitant ce que les pays qui font de l'austérité ont connu : plus de 10% de TVA en Grèce, un quart de lits des hôpitaux fermés en Espagne, etc.".

"Le pari du gouvernement de François Hollande c'est d'arriver à limiter le déficit structurel progressivement et de trouver ce chemin entre la nécessaire bonne gestion et la prise en compte de nos engagements européens".

Les deux ministres seront auditionnés mercredi devant les commissions des finances de l'Assemblée et du Sénat sur le programme national de réforme et le programme de stabilité.

(source : AFP)

miss.dom

Votre météo avec

Evénements de pays de montbéliard