Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Plan de relance: la «colère» de la CFDT

La CFDT de Franche-Comté fait part dans un communiqué de sa «colère» à la suite de l'examen attentif du plan de relance gouvernemental.

Publicité

«Les événements des dernières semaines ont démontré la situation particulièrement fragile de la région Franche-Comté : un chômage en très forte augmentation (deux fois plus que la moyenne nationale), des licenciements et plans sociaux qui se succèdent, du chômage partiel tous azimuts, des chantiers qui s'arrêtent, des frontaliers renvoyés à la maison...
 
Pour la première fois depuis longtemps, la Franche-Comté va connaître dans un délai rapproché un taux de chômage supérieur à celui de l'ensemble de la France. Le caractère industriel, l'enclavement de la région, la place du travail frontalier qui ont longtemps fait la force de la Franche-Comté deviennent ses faiblesses, faute d'anticipation des mutations prévisibles depuis longtemps.
 
Or, 0,2 % des sommes mobilisées par le gouvernement sont généreusement octroyées à la Région pour un nombre d'habitants qui représente 2 % de la population française : cela n'est pas admissible ! Dans la région la plus touchée par l'augmentation du chômage, la CFDT considère insupportable que l'Etat ne fasse pas un effort en proportion de la situation.
 
Par exemple : les grands travaux pour notre région ne manquent pas, et pourtant quasi rien ? Cela est d'autant plus choquant que ce plan ouvre par exemple des perspectives sur des lignes à grande vitesse (LGV) dans l'Est et l'Ouest alors que ces projets sont à un stade moins avancé que la fin de la LGV Rhin-Rhône dont la Déclaration d'Utilité Publique (DUP) est valable jusqu'en 2012. De même pour la mise à 4 voies de la RN 19, de la RN 57...
 
Au titre de la relance, la CFDT de Franche-Comté demande que le plan de revitalisation Peugeot soit rapidement mis en place sur l'Aire Urbaine, qu'il comprenne un volet social et que l'utilisation des 3 millions 700 € escomptés fasse l'objet d'une évaluation à laquelle les partenaires sociaux doivent être associés.
 
La CFDT de Franche-Comté demande que l'État, avec la Région, participe au financement de la mise en place d'une expérimentation régionale pour favoriser, pendant les périodes de chômage partiel, de la formation (avec maintien du salaire) pour les salariés de préférence à de la non-activité, et ce, pour l'ensemble des secteurs professionnels et géographiques.
 
La CFDT demande à l'ensemble des décideurs de la Région de s'unir pour faire pression auprès du gouvernement pour qu'il révise sa position par rapport au plan de relance. Pour sa part, la CFDT est prête à s'engager dans cette démarche ».
 
 
redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Orchestre Victor Hugo Franche-Comté ©The Glint
Mar, 11 Avril 2017 20h00 - 22h00
THEÂTRE LEDOUX (rue mégevand) - Besançon