Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Pôle emploi: « Un vrai saut qualitatif en 2011 »

Jean-Marie Schirck, directeur régional de Pôle emploi ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Le nouvel espace dédié aux cadres dans la nouvelle agence de Temis à Besançon ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Malgré un budget et des effectifs en baisse, le directeur régional de Pôle emploi annonce une amélioration des services aux 46 936 demandeurs d'emploi francs-comtois.

Publicité

Tout n'est pas aussi noir à Pôle emploi que certains veulent le faire croire... Deux après la fusion entre ANPE et Assedic, c'est le message que Jean-Marie Schirck, directeur régional de Pôle emploi, a voulu passer à la presse ce mercredi à Besançon.

Dans la toute nouvelle agence bisontine installé à Temis -la quatrième de la capitale comtoise-, il a voulu positiver la situation de son institution frappée en 2009 par une dégradation importante du marché du travail. « Nous avons malgré tout assuré le service pour l'ensemble des demandeurs d'emploi, même si il y a eu des problèmes au début de la fusion. Aujourd'hui, par exemple, il n'y a plus de retard sur le versement des indemnisations ».

Améliorer les services en ligne

Fort d'une consultation nationale des chômeurs dont les résultats sont plutôt satisfaisants et d'un sondage au niveau européen qui place la France au second rang pour le traitement des demandeurs d'emploi alors que l'Allemagne se retrouve en queue de peloton, Jean-Marie Schirck a annoncé qu'en 2011 Pôle emploi fera encore mieux avec « un vrai saut qualitatif » s'appuyant sur les souhaits exprimés par les demandeurs d'emploi à l'occasion de l'enquête.

Simplification de l'inscription dans le cadre d'un premier entretien unique, amélioration du service en ligne, personnalisation de l'accompagnement, démarche marketing envers les entreprises, relance de services spécifiques à destination des cadres, jeunes diplômés, créateurs d'entreprise... Autant de chantiers qui s'inscrivent cependant dans un contexte budgétaire resserré. «Le budget 2011 de Pôle emploi Franche-Comté est en retrait de 9% », a annoncé Jean-Marie Schirck tout en confirmant également le départ des 40 CDD « alloués » à la Franche-Comté pour surmonter la crise.

Douze agences unifiées

Heureusement que le nombre de chômeurs a commencé à baisser (-6,6% sur un an) et que les offres d'emploi ont augmenté (+20%). Le contexte est donc plus favorable, mais les conseillers francs-comtois gèrent encore des portefeuilles de quelque 120 demandeurs.

Après le départ des CDD, Pôle emploi comptera encore 840 salariés dans la région répartis sur une vingtaine de sites dont une douzaine sont désormais unifiées regroupant sous le même toit les anciens de l'ANPE et des Assedic. Les autres agences suivront pour la plupart en 2011. « La réception des gens a été améliorée. Il n'y a plus de queues interminables, les gens sont reçus sur rendez-vous. On est sur un nouveau mode d'accueil », a assuré Jean-Marie Schirck.

Ce n'est pas dans ce domaine que se feront les nécessaires économies. Elles viseront les prestations des opérateurs extérieurs (-70%), la formation, les déplacements. Covoiturage et vidéo-conférences vont être favorisés.

« On demande à chacun de faire des efforts. Nous les ferons ». Le directeur régional n'est pas démonté pour autant. « Je n'ai jamais eu autant de réponses des agents à mes voeux avec des mots encourageants ». Reste à savoir si son optimisme ne sera pas contrarié par de prochains mouvements syndicaux activés par le départ des 40 CDD.
redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille