Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Pollution aux fines particules dans le Doubs

le dépassement des seuils au particules (PM10) dans le Doubs a déclenché la procédure d’information et recommandation - cliquez sur l'image pour agrandir
air

Ce jeudi matin à 8h, le seuil de 80 μg de poussière par mètre cube d’air en moyenne sur les dernières 24 heures a été dépassé dans le Doubs. La qualité de l’air devrait encore se dégrader dans les prochains jours notamment sur les secteurs de Besançon et de Montbéliard. Il est notamment recommandé de réduire sa vitesse au volant pour éviter l’aggravation de la pollution

Publicité

 

 Les conditions météorologiques sont actuellement défavorables à la dispersion des émissions polluantes locales. Combinées aux apports des régions voisines entrainant une accumulation des poussières en suspension dans l’atmosphère du Nord Franche Comté, le seuil des des valeurs réglementaires a été dépassé ce jeudi matin (84 μg à Besançon , 85 μg à Montbéliard)

Afin de limiter la pollution il est recommandé de réduire les vitesses de tous les véhicules, de privilégier le covoiturage et d’utiliser les transports en commun. Les émetteurs industriels doivent s’assurer du bon fonctionnement des dispositifs de dépoussiérage. Enfin il est conseillé de ne pas d’allumer des feux d’agréments (bois, reporter les activités de brûlage de déchets verts y compris l’écobuage).

Recommandations

Selon le réseau de surveillance Atmo Franche-Comté, « A ce stade de pollution, certaines personnes peuvent présenter une sensibilité particulière se manifestant par des irritations oculaires, nasales et respiratoires. Il s’agit des jeunes enfants, personnes âgées, personnes asthmatiques ou allergiques, insuffisants respiratoires chroniques ».

Il est recommandé à ces personnes sensibles :

  • d’éviter toute activité sportive ou physique intense. Les activités physiques légères et les sorties de plein air demeurent cependant possibles,
  • de veiller à ne pas aggraver les effets de cette pollution par d’autres facteurs irritants (usage de solvants sans protection appropriée, tabac, …),
  • de respecter scrupuleusement ou d’adapter sur avis du médecin le traitement médical à visée respiratoire en cours ; en cas de besoin, il est conseillé de consulter son médecin traitant.
Damien

Votre météo avec

Evénements de pays de montbéliard