Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Présidentielle : Michel Rocard flingue Jean-Pierre Chevènement

réglement de compte

L'ancien Premier ministre socialiste Michel Rocard a qualifié lundi la candidature de Jean-Pierre Chevènement à l'Elysée de "coup de poignard" dans le dos du champion socialiste François Hollande. 

Publicité

L'ancien ministre de la Défense et de l'Intérieur est un "nationaliste qui n'a pas de solidarité vraie avec la gauche", a estimé M. Rocard sur France Inter. Il "défend des valeurs d'un monde ancien".

"Sa candidature est une fragilisation des chances de François Hollande", "donc c'est un peu un coup de poignard dans le dos", a assuré l'ex-chef de gouvernement.

"Mais ça n'est pas d'aujourd'hui", a-t-il poursuivi. "Je me souviens, quand il était socialiste, il réussissait à être anti-allemand, anti-américain, et pro-irakien, c'était une synthèse d'opinions internationales au moins étrange".

"Il fait une faute grave que nous risquons de payer beaucoup", a tranché M. Rocard.

Le fondateur du Mouvement républicain et citoyen (MRC), en qui beaucoup au PS avaient vu un des responsables de l'élimination de Lionel Jospin au premier tour de la présidentielle de 2002, a officialisé samedi sa candidature à l'Elysée.

 

(source: AFP)

redaction

Votre météo avec

Evénements de territoire de belfort