Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

PSA Vesoul : débrayage contre les mesures de modération salariales

- cliquez sur l'image pour agrandir

Des salariés du site de pièces détachées de PSA à Vesoul ont interdit les accès à l'entreprise, jeudi matin, pour protester contre les mesures de modération salariales proposées par la direction du groupe, a annoncé la CGT.

Publicité

Environ 300 salariés ont débrayé spontanément à 7H00, après la diffusion d'un tract de la CGT faisant le point sur la négociation en cours au sujet de l'accord de compétitivité, a précisé Pascal Fontaine, secrétaire général CGT de PSA Vesoul.  D'après un porte-parole de la direction du site de Vesoul, 150 salariés ont cessé le travail. Leur action n'a pas eu de conséquences pour les clients.

La CGT s'est jointe au mouvement des salariés de l'équipe du matin du site mondial de pièces détachées du groupe PSA, qui ont interdit les trois entrées du site, empêchant les camions de sortir de 9H00 à 13H00, a ajouté M. Fontaine. "La direction générale s'attaque à leurs salaires en voulant supprimer certaines primes. Les salariés vont perdre de l'argent et ils ont pris conscience qu'il fallait bouger", a déclaré le délégué cégétiste.

"A Vesoul, c'est la première fois que les gens débrayent d'eux-mêmes", a-t-il affirmé. Selon des sources syndicales, la direction de PSA Peugeot-Citroën a revu, mercredi, ses propositions sur "la modération salariale" lors de la séance de négociation en vue d'un nouveau contrat social. Mercredi, des débrayages à l'usine de Mulhouse (Haut-Rhin) ont été suivis, selon les syndicats organisateurs (CFDT, CFTC, CGT), par 800 à 900 salariés. Quelque 200 salariés ont également cessé le travail une heure à Valenciennes à l'occasion de la journée nationale d'action sur les retraites.

Damien

Votre météo avec

Evénements de vesoul