Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Psychose : présenté comme "cagoulé" et "armé", il ne passait que l'aspirateur

INSOLITE

Mise en alerte, la police est intervenue vendredi 9 janvier 2014 après-midi à Grand-Couronne (Seine-Maritime) pour neutraliser un homme "armé" et "cagoulé" avant de s'apercevoir qu'il ne faisait que passer l'aspirateur...

Publicité

Les services de police ont expliqué à l'AFP avoir été prévenus peu après 14H00 qu'un homme se montrait dangereux dans une rue proche de la zone portuaire de Rouen. Une dizaine de policiers de la brigade anti-criminalité se rend alors sur les lieux et met en place un périmètre de sécurité. Entretemps, les services de police exigent que l'inspection d'académie fassent en sorte que les écoles aux alentours soient bloquées. L'angoisse commence à monter chez les parents d'élèves.

La twittosphère s'emballe, d'autant que le journal local, sur la foi d'une source policière, a relayé l'"information". Des maires de la métropole rouennaise vont jusqu'à retweeter la (fausse) nouvelle. Des radios périphériques nationales multiplient les coups de fil à la préfecture.

"J'ai reçu des coups de fils de la part de gens me disant +il y a un terroriste chez toi+", raconte à l'AFP le maire PCF Michel Lamazouade qui va finalement, un peu plus tard, connaître le fin mot de l'histoire. Il s'agissait en fait d'un homme encapuchonné qui passait l'aspirateur dans son logement et peut-être aussi dans sa voiture. La lumière n'avait pas encore été faite dans l'après-midi sur ce point. "Je prends ça à la rigolade maintenant. Mais, sur le coup, je me suis dit que cela n'arrive pas que chez les voisins", a commenté le maire, dont la commune, située au sud-ouest de Rouen, près de la Seine, compte quelque 10.000 habitants.

(Source : AFP)
Alexane

Autres faits divers

15 décembre 2017 à 20:32
14 décembre 2017 à 18:46
13 décembre 2017 à 10:57

Votre météo avec

Evénements de france