Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Qui sont les créateurs de "Time" au musée des Maisons Comtoises ?

- cliquez sur l'image pour agrandir
Ciprian Melian et Marc Perrey présentent leur concept de solution de visite assistée au musée des Maisons Comtoises ©DR - cliquez sur l'image pour agrandir
Un borne Geede ©Livdeo - cliquez sur l'image pour agrandir

Vous avez sans doute lu ou aperçu sur notre site des articles sur "Time", une nouvelle façon de visiter le Musée des Maisons Comtoises à Nancray. Nous avons contacté Marc Perrey et Cirprian Melian, les deux créateurs de cette technologie que l'on appelle Geed, une "solution de visites assistées sur smartphone et tablette" pour nous expliquer ce nouveau concept. 

Publicité

La société Livdeo a été créée par Marc Perrey et Ciprian Melian en novembre 2014 en Haute-Saône. Les deux créateurs ont expérience commune dans les domaines de la muséographie et des systèmes d'information. Marc Perrey et Ciprian Melian ont d'ailleurs travaillé pour de nombreux musées en Franche-Comté depuis 1992.

L'idée de cette solution de visite assistée sur smartphone et tablette a émergé il y a trois ans dans le cadre d'une étude d'implantation d'un dispositif de visite en mobilité. Avec le musée de Nancray, six mois de travail ont été nécessaires pour sa mise en œuvre.

Le concept 

"C'est un nouveau concept de système applicatif sans application dédiée à télécharger" nous précise Marc Perrey avant de nous expliquer le fonctionnement du système. La facilité d'utilisation côté visiteur est notable  (lire l'article J'ai testé pour vous "Time" au musée des Maisons Comtoises). 

Le dispositif se présente sous la forme d'un réseau wifi distribué conçu pour diffuser des informations à destination des appareils mobiles des visiteurs, parfaitement sécurisé. Il ne fournir aucune connexion à internet : "c'est une des grandes forces du système". Par exemple, au musée des Maisons Comtoises, sur chacune des huit bornes Geed installées sur les 16 hectares du musée, 250 visiteurs peuvent se connecter en même temps, soit près de 2.000 personnes connectées simultanément dans le musée. 

Il n'y a pas d'application à télécharger ni besoin de connexion internet, "Ce sont les deux éléments fondamentaux". La grande différence par rapport à une application dédiée, c'est qu'il n'y quasi aucune limite de quantité et de types d'informations que l'on peut diffuser.

Le visiteur se connecte au système en utilisant son navigateur internet et accède directement à l'ensemble des informations disponibles : vidéos, visites en immersion, photos, cartographie interactive, textes, archives, etc.

Cette solution peut être déployée partout : dans les villes, dans les établissements de culture et loisirs, dans les espaces naturels. De plus chaque borne du système possède une puce de géolocalisation, le système peut donc être installé dans un tramway, un train, un bateau. "Il y a une ouverture phénoménale avec ce système" remarque M. Perrey.

"Un système qui ne discrimine personne" 

Cette solution de visite assistée sur smartphone et tablette peut-être utilisée par tout type de publics : adultes, enfants, valides ou handicapés sans discrimination.  En effet, ce système est également utilisable à partir de la même interface par les personnes malentendantes, les personnes malvoyantes et les personnes à mobilité réduite : "Tout le monde est au même niveau, les personnes handicapées n'ont pas besoin de se déclarer à l'accueil contrairement à d'autres sites touristiques" indique M. Perrey.

Une interconnexion entre tous les sites touristiques de Franche-Comté, de France, d'Europe !

Notre interlocuteur nous explique que cette solution de visite assistée peut permettre de interconnecter des sites touristiques partout dans le monde. 

D'ailleurs, "plusieurs grandes villes" sont intéressées par ce système précise-t-il, "autant pour leurs musées que pour leurs offices de tourisme".

Actuellement, la start-up Livdeo est composée de Ciprian Melian et Marc Perrey. En septembre, la société embauchera une troisième personne puis deux salariés supplémentaires d'ici la fin de l'année 2015.

Alexane

Votre météo avec

Evénements de haute-saone