Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Rap et immigration : le député UMP Michel Raison avoue ses torts

©dr - cliquez sur l'image pour agrandir
Le député haut-saônois et maire de Luxeuil-les-Bains Michel raison a reformulé sa question écrite au gouvernement sur les chansons de certains groupes de rap en supprimant les mots "censure", "rap" et "immigration".

Publicité

Michel Raison, qui se dit ouvertement « antiraciste né », a avoué que sa première question du 27 juillet dernier n’aurait pas du être écrite de cette façon. Il demandait quelles mesures le gouvernement comptait prendre pour « censurer » les chansons « écrites par certains groupes de musique rap issus de l'immigration» et appelant à la « haine ». 

Cette question au gouvernement avait provoqué un tollé. SOS Racisme avait exprimé sa grande consternation. L’entourage du député a déclaré au journal Le Monde qu’il regrettait surtout que cette erreur de rédaction cache l'objet réel de sa question. « On a essayé d’appeler SOS Racisme mais ils n’ont pas répondu… » 

Damien

Votre météo avec

Evénements de haute-saone