Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Réactions politiques après le décès de Nicole Bricq

© FBK Nicole Bricq - cliquez sur l'image pour agrandir

La mémoire de la sénatrice REM et ancienne ministre socialiste Nicole Bricq, décédée dimanche à l'âge de 70 ans, a été saluée, outre Emmanuel Macron et François Hollande, par de très nombreux messages de personnalités de tout bord politique. Jean-Pierre Chevènement, de qui Nicole Bricq était proche, salue ses remarquables qualités de compétence et de travail. 

Publicité

  • Jean Pierre Chevènement, ex-ministre:

"J'apprends avec peine le décès de Nicole Bricq. Elle a été une militante socialiste engagée au sein du Ceres. Devenue parlementaire puis ministre, elle a montré de remarquables qualités de compétence et de travail" (communiqué)

  • Gérard Larcher, président LR du Sénat :

"Grande tristesse en apprenant le décès brutal de Nicole Bricq sénatrice depuis 2004. Le Sénat perd une parlementaire unanimement reconnue" (Twitter)

  •  Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire :

"Nicole Bricq a longtemps défendu avec exigence et détermination la cause de la planète, aussi bien à l'Assemblée nationale, au gouvernement qu'au Sénat, notamment en s'opposant à l'exploitation des gaz de schistes ou en se mobilisant pour la biodiversité. Son combat pour le développement de la fiscalité environnementale, le basculement de la fiscalité du travail vers les ressources et sa volonté de dénoncer les subventions aux secteurs polluants tout en veillant à l'application plus stricte du principe pollueur-payeur ont permis d'ouvrir en France un débat essentiel pour la transition écologique et solidaire" (Facebook).

  •  Valérie Pécresse, présidente LR de la Région Ile-de-France :

"Triste d'apprendre le décès brutal de Nicole Bricq, femme politique respectée en Seine-et-Marne et au Sénat" (Twitter).

  • Muriel Pénicaud, ministre du Travail :

"Une femme forte, de conviction, engagée et qui manquera à la France" (Twitter)

  • Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes Publics :

"Son exigence, sa compétence, mais aussi son franc-parler manqueront indubitablement au débat public. Chacune de ses actions était emprunte de ce pragmatisme qui fait avancer la France" (communiqué).

  • Jacques Mézard, ministre de la cohésion des territoires, et Julien Denormandie, secrétaire d'Etat :

"Sa grande capacité de travail et sa parfaite connaissance des dossiers économiques et financiers lui ont permis de jouer un rôle de premier plan au Sénat" (communiqué)

  • La République En Marche :

"Elle fut de tous les premiers combats et a participé activement aux premières victoires du mouvement. Présente dès la naissance d'En Marche, elle a largement contribué à la réussite de ce dernier" (communiqué)

  • Richard Ferrand, président du groupe REM à l'Assemblée nationale :

"Immense tristesse à l'annonce du décès de notre amie Nicole Bricq, engagée de la première heure En marche" (Twitter)

  • Benoît Hamon, ex-candidat PS à la présidentielle :

"Quelle femme politique! Convaincue, rude mais juste. J'éprouve une grande tristesse à la nouvelle de la disparition de Nicole Bricq" (Twitter)

  • Anne Hidalgo, maire PS de Paris :

"Profondément triste d'apprendre le décès de Nicole Bricq, une femme de valeurs, à l'engagement sincère" (Twitter)

  • Catherine Barbaroux, président REM par interim : 

"Energique, exigeante, sans concessions, Nicole honorait la politique" (Twitter) 

  • Bruno Bonnell, député REM du Rhône :

"Toutes mes condoléances à la famille de Nicole Bricq qui m'initia au monde politique. Une femme remarquable qui manquera à de nombreux amis" (Twitter)

Brigitte Bourguignon, députée REM du Pas-de-Calais : "

Hommage à NicoleBricq qui siégeait avec enthousiasme lundi en Commission mixte paritaire encore - une parlementaire infatigable".

Damien

Votre météo avec

Evénements de paris