Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Reclassement: la piste des clubs seniors de Pôle Emploi

©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Regrouper des demandeurs d’emplois motivés de plus de 50 ans sur une période de trois mois… C’est la recette de Pôle Emploi.

Publicité

Ce n’est pas une solution miracle, mais ça marche… Les clubs seniors mis en place par Pôle Emploi au bénéfice des demandeurs de 50 ans et plus enregistrent un taux de reclassement de 50% à Besançon comme dans l’Aire urbaine Belfort-Montbéliard.
 
«C’est un pourcentage très positif», relève Jean-François Locatelli, responsable de l’agence belfortaine de Pôle Emploi. A tel point que dans le nord de la région, une troisième opération est en cours de constitution et qu’à Besançon le cinquième club est en train de s’achever. Les clubs seniors reposent sur l’idée qu’il est plus facile de reprendre pied sur le marché de l’emploi en équipe que seul dans son coin.
 
L’opération consiste à regrouper une quinzaine de seniors demandeurs d’emploi sur une période de trois mois à l’occasion d’une ou deux réunions hebdomadaires animées par un conseiller de Pôle Emploi. « C’est sur la base du volontariat, mais on prend des gens motivés qui ont une expérience dans leur domaine et un projet clair. Des gens disponibles immédiatement auxquels on peut proposer nos offres », explique Jean-François Locatelli.
 
Après, c’est la magie du regroupement qui opère. « Les personnes choisies se retrouvent en groupe et se rendent comptent qu’ils ne sont pas les seuls à être confrontés au problème de l’âge. Quand on n’a plus de réseau professionnel, c’est important de pouvoir partager des expériences », poursuit le directeur belfortain en prenant comme exemple la confection d’une plaquette de présentation des membres du groupe que chaque sénior présente aux employeurs potentiels.
 
A la question de savoir si les clubs ont de si bons résultats grâce à un « écrémage » préalable des candidats, Jean-François Locatelli assume. « Si vous estimez que des gens motivés constituent la crème, alors oui on peut le dire. On les met sur des pistes, après c’est à eux de jouer ». Pour lui, la motivation est une condition indispensable pour entrer dans un groupe sachant que cette énergie positive sera encore amplifiée dans le cadre du regroupement.
 
 
Pour le bassin de Besançon se renseigner à
Pôle Emploi - Isabelle Abt - isabelle.abt@pole-emploi.fr
 
 
redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille