Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Deux tiers des fonctionnaires habitent à moins de 30 minutes de leur travail

Une délégation sera reçue à la Préfecture, à Besançon ©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir
© dr - cliquez sur l'image pour agrandir
l'accueil de la mairie de Besançon - 2013 ©roman - cliquez sur l'image pour agrandir

L'Insee de Franche-Comté, en collaboration avec la préfecture de la région Bourgogne, a publié une étude sur la durée du trajet des agents des administrations de l’État dans la nouvelle région Bourgogne Franche-Comté. 

Publicité

Dans le cadre de la réforme territoriale, la refonte de la carte des régions conduit à modifier l’organisation des services de l’État, calée jusqu’alors sur un modèle à 22 régions. Dans ce contexte de projet de réorganisation des directions régionales, la connaissance des déplacements pendulaires des agents concernés est importante pour la gestion des ressources humaines. L’étude de l'Insee a été réalisée à partir de données concernant 1 130 agents des directions régionales du Sgar, de la Dreal, de la Draaf, de la Direccte, de la Drac et de la DRJSCS dont 610 travaillent à Dijon et 520 à Besançon.

45 % des agents résident dans les communes de Dijon ou Besançon

Deux tiers de ces agents, soit 730 personnes, sont domiciliés dans le Grand Dijon ou dans le Grand Besançon à proximité de leur lieu de travail. Le temps de trajet de ces agents pour aller travailler ne dépasse pas la demi-heure. Le tiers restant habite plus loin, entre Dijon et Besançon, autour du Grand Dijon ou du Grand Besançon. Ces derniers ont un temps de trajet domicile-travail supérieur à une demi-heure, voire à une heure.

Voiture ou train ?

L’espace dans lequel se situent les six EPCI autour de Genlis, Auxonne, Dole, Saint-Vit, Rioz et Geneuille est desservi par des voies de communication routières et ferroviaires (TER ou TGV) permettant de relier facilement Dijon et Besançon : 120 fonctionnaires y résident. Sur ce territoire, ceux qui habitent des communes situées dans une bande médiane entre Dijon et Besançon, mettent pratiquement autant de temps par la route pour rejoindre ces deux villes : pour une trentaine, l’écart entre les durées des deux trajets n’excède pas dix minutes. Mais en s’éloignant de cette bande, l’écart de temps augmente, il peut ainsi atteindre la demi-heure pour une quarantaine d’agents.

Insee Franche-Comté - Flash n° 22 "Bourgogne Franche-Comté : les deux tiers des agents des administrations régionales de l’État à moins de 30 minutes de leur travail" est consultable en ligne : www.insee.fr/fc 

Camille

Votre météo avec

Evénements de BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ