Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Région: une rentrée à «la carte» pour la présidente

Marie-Guite Dufay et Alain Fousseret ont été accueillis au lycée Jouffroy d’Abbans par Viviane Magin-Feysot, proviseur (à gauche) ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
La toute récente carte prospective des formations élaborée par le conseil régional tient particulièrement à cœur à Marie-Guite Dufay.

Publicité

Ce n’est pas par hasard si Marie-Guite Dufay, présidente de la Région, a choisi hier le lycée Jouffroy d’Abbans de Baume-les-Dames pour faire sa conférence de presse de rentrée. Dans la carte prospective des formations établie et votée par le conseil régional en juin dernier, cet établissement est cité comme étant susceptible d’accueillir une filière imprimerie à la faveur de la proximité de l’entreprise IME.
 
En fait, cette carte des formations a fait grincer des dents au rectorat qui a très mal pris que la Région cite des lycées. « C’est quand même nous qui finançons », a pointé Marie-Guite Dufay profitant de la présence d’un représentant du rectorat. « L’Éducation nationale doit s’inspirer de notre carte, mais elle a le dernier mot, notre carte n’est donc pas imposable », a précisé - on a envie de dire non sans regret - Alain Fousseret, vice-président de la Région, chargé des lycées. Cette carte doit mettre en cohérence sur le territoire régional les formations ouvertes dans la filière scolaire et dans l’apprentissage.
 
Pour le reste, la présidente a décliné les mesures phare mises en œuvre par la Région dans les lycées. Là aussi, le choix du lycée Jouffroy d’Abbans (235 élèves) est venu illustrer la politique régionale. C’est le cas en matière d’accompagnement étudiants, une mesure expérimentale de soutien à des lycéens en difficulté par des étudiants qui sont rémunérés. 17 lycées, dont plusieurs dans l’Aire urbaine, ont appliqué cette action de tutorat au bénéfice de 600 élèves et qui coûte 95 000 €.
 
Par ailleurs, 43 000 élèves bénéficient du prêt de leurs manuels scolaires. Ce qui représente pas loin de 300 000 ouvrages pour un coût de 1,6 millions d’euros pour l’année en cours. Le poste le plus important concerne la rénovation des lycées (63 publics et 38 privés) à hauteur d’une quarantaine de millions d’euros. Là encore, le lycée Jouffroy d’Abbans est concerné au premier chef puisqu’il fait partie des 18 lycées qui vont bénéficier de travaux d’isolation. 50 millions d’euros sont consacrés sur 10 ans à traiter les bâtiments les plus énergivores.
 
redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille