Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Régionales: François Fillon vole au secours d’Alain Joyandet

François Fillon à Micropolis ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Fillon et Joyandet acclamés par 800 militants ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Le Premier ministre a fait un saut à Besançon ce soir pour aider son secrétaire d’Etat à la veille d’un second tour qui s’annonce difficile.

Publicité

Alain Joyandet a beau être arrivé en tête du premier tour avec 32,13% des voix, il sait que le deuxième tour sera semé d’embûches. Il n’a pas de réserves comme sa concurrente et est confronté à une triangulaire. Une configuration proche de la mission impossible. Ce n’est donc pas par hasard que le Premier ministre a choisi de venir le soutenir en Franche-Comté, région jadis considérée par l’UMP comme "gagnable".
 
Alain Joyandet a d’emblée invité les quelque 800 personnes présentes à se mobiliser. « C’est la seule chose qu’il nous reste à faire, sachant que tout reste possible et que chaque voix compte », a-t-il confié alors que pratiquement la moitié des électeurs francs-comtois ont boudé les urnes dimanche.
 
« Si les socialistes avaient fait leur boulot, eux aussi auraient pu favoriser la participation au scrutin». En tout cas pour le second tour, Alain Joyandet pense avoir la recette miracle. « Pêche interdite dimanche prochain sous peine de forte facture d’impôt », a-t-il lancé sous une salve d’applaudissements.

Autre constat de la tête de liste de la majorité présidentielle : « Voter FN revient à maintenir au pouvoir les socialistes ». Le candidat de l’UMP ne s’est pas privé non plus de pointer les désaccords entre le PS et Europe Ecologie, « les premiers prônant la croissance et les seconds la décroissance ».
 
Une fois la salle bien chauffée, il ne restait plus au Premier ministre qu'à en rajouter quelques couches. « Je sais que la partie est difficile, mais les jeux sont ouverts. Nous sommes les outsiders. Il n’y a pas de fief imprenable », a insisté François Fillon qui a également déploré la forte abstention. « C’est un coup dur pour la décentralisation et pour ceux qui dirigent les régions ». Le prétexte tout trouvé pour entreprendre « une simplification de l’organisation du territoire ». « Lors des inaugurations, on ne sait plus combien de ciseaux il faut pour couper les rubans », a déploré le Premier ministre.
 
Après plusieurs appels du pied à l’électorat écologiste et d’extrême droite, François Fillon a désigné Alain Joyandet comme étant « le candidat du changement » en Franche-Comté. Il est celui qui pourra éviter que « les régions empêchent les réformes quand l’Etat accélère ».
 
redaction

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Mathieu SLOL
Jeu, 14 Décembre 2017 18h30
Maison de l'environnement de Franche-comté - Besançon
Jeu, 14 Décembre 2017 20h00
SALLE BATTANT 48 rue Battant - 25000 Besançon - Besançon
Jeu, 14 Décembre 2017 20h30
HABITAT JEUNES LES OISEAUX - Besançon
Ven, 8 Décembre 2017 0h00 - Ven, 15 Décembre 2017 0h00
19 rue Alain Savary, Besançon TEMIS - Besançon
© DR
Ven, 15 Décembre 2017 20h30
2 Place du Théatre besançon - Besançon