Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Régionales : Humbert répond à «la main tendue» de Joyandet

Jean-François Humbert ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Lors du lancement de sa campagne, le secrétaire d’Etat UMP avait confié à la presse que «s’il n’en reste qu’un, je lui tendrai la main». Le message visait clairement Jean-François Humbert, ancien président du conseil régional et candidat dissident aux régionales.

Publicité

C’est sur son site que Jean-François Humbert s’interroge sur « le sens à donner à cette main tendue ».
 
« Est-ce une main tendue comme une offre de secours ? Ce secours qui a probablement agi loyalement lors des sénatoriales et qui a dû faire terriblement défaut à M. Longeot et Mme Genevard… Efficacité redoutable qui fait gagner Humbert mais qui fait perdre deux sénateurs à l’UMP du Doubs ».
 
« La main tendue façon réconciliation ? Quel était le sujet de la discorde ? Probablement le rocambolesque épisode des municipales avec une investiture-désinvestiture sanction… Le chef de file UMP avait promis de mettre tout son poids, ses réseaux, sa famille dans la campagne et le résultat fut sans appel : échec historique de la liste UMP qui ne compte plus qu’une poignée de conseillers municipaux.
 
« Enfin, nous pouvons imaginer la main tendue pour la signature d’un pacte. Dans un contrat, il y a des constats et des objectifs. Alors aurions nous pu lire : - J’ai souhaité la participation de Jean-François Humbert à cette campagne parce qu’en tant qu’ancien président de Région son expérience sera profitable pour aider les Francs-Comtois à traverser la crise…- Mais ces mots n’ont jamais été prononcés. Il ne parle du conseil régional qu’avec MM. Faure, Chevènement et Forni. M. Chantelat et Jean-François n’ont semble-t-il pas existé pendant 12 ans ».
 
« Alors, il continue de prétendre tendre la main, ainsi il est grand dans la démarche et obstiné pour préserver sa destinée. Drôle de conception du respect des personnes, drôle ce conception du respect de l’histoire, même locale. Leur slogan est que les Francs-Comtois doivent saisir leur chance… sinon quoi ? ».
 
Sur son site, le sénateur-candidat fait également état d’un coup de fil de l’attaché du groupe UMP lui demandant de contacter Alain Joyandet. Réponse de l’intéressé : « Il est le seul Franc-Comtois à ne pas savoir utiliser un annuaire. Même un roi qui a besoin de son valet sonne directement la cloche ».
 
Bonjour l’ambiance ! Et la campagne n’est pas finie…
redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Orchestre Victor Hugo Franche-Comté ©The Glint
Mar, 11 Avril 2017 20h00 - 22h00
THEÂTRE LEDOUX (rue mégevand) - Besançon