Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Régionales : l’UMP pense que la Franche-Comté est «prenable»

©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Le parti présidentiel rêve de victoire dans sept régions. Pour le scrutin de mars 2010, la majorité espère confirmer ses résultats des européennes et mettre un terme à l’hégémonie socialiste dans les conseils régionaux. La Franche-Comté est dans le viseur de l'UMP.

Publicité

Xavier Bertrand, patron de l’UMP, a dénombré quatre régions, peut-être cinq, qui pourraient basculer à droite en 2010. Selon Le Figaro, l’expert électoral du parti, Alain Marleix pousse le pronostic jusqu'à six, voire sept parmi lesquelles la Franche-Comté.
 
En ce qui concerne le conseil régional franc-comtois, Le Figaro écrit :
 
« Il l'assure, Alain Joyandet ira au combat. Mais le secrétaire d'État à la Coopération ne cache pas que la règle de non-cumul ministère-présidence de Région l'agace. Pas parce qu'il souhaite rester membre du gouvernement, assure-t-il, mais parce que, - pour une petite région comme la Franche-Comté, ça compte, d'avoir un ministre à sa tête- .
 
En 2004, les Francs-Comtois avaient élu l'ancien président PS de l'Assemblée Raymond Forni, mettant fin à vingt-deux ans de règne de la droite. Marie-Guite Dufay, qui lui a succédé à sa mort en 2008, n'a pas sa notoriété. Aux européennes, l'UMP a recueilli 28,9 %, loin devant le PS (17,4) et les Verts (14,5) ».

On peut rajouter que l'éclatement de la coalition PS-Verts qui avait fonctionné en 2004 ne va pas faciliter la tâche de Marie-Guite Dufay.
 
redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille