Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Régionales: le «dosage très pointu» des quatre listes de l’UMP

Une partie des 51 candidats d'Alain Joyandet ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Comme le PS et Europe Ecologie, l’UMP dispose désormais de ses listes constituées avec plusieurs alliés de la majorité présidentielle sous la houlette d’Alain Joyandet.

Publicité

En présentant sa liste régionale «de rassemblement, de renouvellement et de l'efficacité» cet après-midi à Saint-Vit, Alain Joyandet est arrivé au terme « d’un exercice difficile ». Le chef de file de l’UMP a détaillé la composition de ses quatre listes départementales dites de la « Majorité présidentielle » en faisant part de « sa très grande satisfaction ». Une constitution d’équipe qui, a-t-il reconnu, a nécessité « un dosage très pointu » et a commencé dès juillet 2009.
 
Le secrétaire d’Etat à la Coopération et à la Francophonie a qualifié sa liste de « formidable ». « Elle baigne dans un état d’esprit constructif » qui rassemble le Nouveau Centre (4 candidats), les Chasseurs (1), le Mouvement pour la France (1), la Gauche Moderne (1) et même le Parti Radical (1) dont les responsables régionaux avaient pourtant retiré leurs candidats il y a deux jours en opposition avec leurs responsables nationaux.
 
En dernière minute, Alain Joyandet a trouvé Pascale Jego, cousine de l’ancien ministre du même nom, et qui est par conséquent la seule représentante des Radicaux valoisiens.
 
« On ne peut pas faire plus en terme de rassemblement. Vous savez, notre région est parmi celles qui ont posé le moins de difficultés. La réaction des Radicaux relèvent d’initiatives individuelles qui sont des petites choses comme il y en a eues une cinquantaine ces dernières semaines ».
 
Plutôt que de s’étendre sur les péripéties passées, la tête de liste a voulu démontrer que sa liste était le reflet de tous les territoires de la région et à l’image de sa composition socioprofessionnelle. La moyenne d’âge de la liste est de 49 ans. 7 conseillers régionaux sortants sur 13 se représentent. Disparaissent de la scène régionale Maurice Batail, Nathalie Bertin, Pascal Bonnet, Patrice Debray, Jean-Claude Duverget et Yves-marie Lehmann. Les députés UMP Françoise Branget, Marcel Bonnot, Jacques Grosperrin et Damien Meslot sont, quant à eux, en très bonne position.
 
De Jean-François Humbert qui a annoncé une liste dissidente, Alain Joyandet dira simplement qu’il a « tout tenté ». « Je ne veux en rien polémiquer, je continuerai toujours à l’attendre et je ne me tromperai pas d’adversaire. Mon objectif c’est une nouvelle politique pour la Région », a-t-il précisé à propos du sénateur UMP, ancien président du conseil régional, qui prépare ses listes de son côté en candidat « libre et indépendant ».
 
Avec qui fera-t-il alliance au second tour ? « Mon objectif est d’être en tête du premier tour. Le deuxième tour est une toute autre élection ». Quant à sa présence dans le Doubs plutôt qu’en Haute-Saône, le secrétaire d’Etat a lâché : « Je m’investis au-delà des élections régionales ». La citadelle socialiste de Besançon est en ligne de mire…
 
Doubs
 
  1. Alain Joyandet (UMP) 56 ans, éditeur
  2. Françoise Branget (UMP) 57 ans, gestionnaire immobilier
  3. Marcel Bonnot (UMP) 64 ans, avocat
  4. Mireille Pequignot (NC) 41 ans, consultante commerciale
  5. Patrick Genre (DVD) 48 ans, cadre entreprise publique
  6. Annie Genevard (UMP) 54 ans, enseignante
  7. Jacques Grosperrin (UMP) 55 ans, professeur d’université
  8. Marie-Noëlle Biguinet (UMP) 54 ans, assistante sociale
  9. Charles Demouge (UMP) 65 ans, enseignant retraité
  10. Stéphanie Micha (UMP) 36 ans, enseignante
  11. Denis Leroux (UMP), 44 ans, avocat
  12. Pascale Jego (RAD) 50 ans, diététicienne
  13. Philippe Alpy (DVD) 50 ans, agriculteur
  14. Annick Jacquemet (UMP) 54 ans, vétérinaire
  15. Bahdji Kedere (SE) 49 ans, demandeur d’emploi
  16. Martine Jeannin (GM) 56 ans, technicienne de gestion
  17. Cédric Caron (UMP) 33 ans, éducateur sportif
  18. Micheline Creusy (UMP) 65 ans, clerc de notaire
  19. Michel Dieudonné (SE), 71 ans, industriel
  20. Isabelle Sosolic (SE), 52 ans, directrice artistique
 Moyenne d’âge : 53 ans
 

Jura
 
  1. Sylvie Vermeillet (UMP) 43 ans, comptable
  2. Jean Burdeyron (CPNT), 59 ans, médecin
  3. Hélène Pélissard (UMP), 53 ans, enseignante
  4. Jean-Pascal Fichère (UMP), 57 ans, expert-comptable
  5. Chantal Torck (UMP), 56 ans, manipulatrice radio
  6. Jean-Louis Millet (MPF) 62 ans, enseignant
  7. Jocelyne Favier (DVD) 53 ans, agricultrice
  8. Dominique Bonnet (UMP) 47 ans, enseignante
  9. Nelly Bressand (UMP) 51 ans, artisan
  10. David Dussouilliez (UMP) 39 ans, agent de maîtrise
  11. Marie-Thérèse Dalloz (UMP) 52 ans, sans profession
  12. Jean-Marie Sermier (UMP) 49 ans, viticulteur
Moyenne d’âge : 52 ans
 

Haute-Saône
 
  1. Anne-Laure Flety (NC) 32 ans, cadre hospitalier
  2. Stéphane Kroemer (UMP) 36 ans, chercheur
  3. Véronique Degallaix (UMP) 53 ans, sans profession
  4. Michel Renevier (UMP) 53 ans, agriculteur
  5. Claude Offroy (UMP) 60 ans, médecin
  6. Frank Tisserand (UMP) 47 ans, enseignant
  7. Alicia Varin (UMP) 29 ans, étudiante
  8. Frédéric Buisson (NC) 57 ans, pharmacien
  9. Isabelle Coutouret (UMP) 45 ans, employée
  10. Michel Raison (UMP) 61 ans, agriculteur retraité
  11. Carmen Friquet (UMP) 47 ans, fonctionnaire 
Moyenne d’âge : 47 ans
 

Territoire de Belfort
 
  1. Damien Meslot (UMP) 46 ans, cadre bancaire
  2. Florence Besancenot (UMP) 45 ans, assistante sociale
  3. Lionel Courbey (NC) 54 ans, responsable d’agence mutualiste
  4. Nelly Piguet (SC) 45 ans, secrétaire médicale
  5. Robert Creel (UMP) 50 ans, chef d’entreprise
  6. Marie-Hélène Ivol (SC) 46 ans, mère au foyer
  7. Cédric Perrin (UMP), 36 ans, juriste
  8. François Meyniel (UMP), 37 ans, médecin
Moyenne d’âge : 44 ans
 
 
 
redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille