Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Régionales: le Modem présente sa liste de «rêve»

Christophe Grudler au milieu de ses candidats ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Christophe Grudler, chef de fil du Modem, a dévoilé ce matin à Besançon sa liste régionale constituée avec les écologistes indépendants, des représentants de la société civile et… un socialiste.

Publicité

La liste du Modem est « une association de compétences » avec le label RRR comme rassemblement, renouvellement et responsabilité. Christophe Grudler n’a pas lésiné sur les mots en présentant la liste du Modem, « respectant la diversité professionnelle et du territoire », associée pour les élections régionales au MEI (Mouvement écologiste indépendant) qui fournit 25% des effectifs de la liste contre 60% pour le Modem et 15% pour la société civile.
 
« Vous êtes ma dream team, mon équipe de rêve », a-t-il lancé à ses troupes qui s’inscrivent « dans une logique d’accession à des responsabilités » avec une moyenne d’âge de 46,93. Christophe Grudler souhaite « dépasser les clivages anciens » après avoir « tendu la main à l’externe et à l’interne ».
 
Il a visiblement eu plus de succès dans le premier cas de figure que dans le second puisque le Modem est toujours confronté à des querelles intestines consécutives à la manière dont il a été désigné par Paris au détriment de Gérard Faivre. Les binômes têtes de liste ont été validés par 69% des militants francs-comtois, mais la participation aurait été tellement faible que Paris aurait refusé de communiquer le nombre de votants.
 
« Notre liste, ce n’est pas un petit tour et puis s’en va. Nous sommes tous dans la logique d’accéder à des responsabilités et en capacité de gérer la Région », a martelé le conseiller général du Territoire de Belfort qui, outre le MEI d’Antoine Waechter, a également débauché un cadre du PS. Aziz Daoudi, à l’époque proche de Raymond Forni, a avoué qu’ils ont failli être deux à franchir le pas dans le Territoire de Belfort, frustrés qu’ils sont de voir la liste socialiste conduite dans le département par un chevènementiste.
 
Jacques Lançon, responsable régional du MEI et tête de liste dans le Jura, a fait remarquer que « le dynamisme des deux mouvements était complémentaire ». « Démocratie et écologie constitue une alliance d’évidence », a-t-il complété.
 
Aucune allusion au second tour de la part de Christophe Grudler. Il a déjà laissé entendre qu’il n’y aura aucun accord possible avec le FN et l’UMP. Pour le reste tout dépendra du score obtenu. En 2004 au premier tour, l’UDF avait obtenu 7,36% des voix et Jacques Lançon 5,02% avec le MEI. Le Modem obtiendra-t-il l’addition des deux en mars ?
 
 
 
Doubs
 
1.      Philippe Gonon, 56 ans, chef d’entreprise
2.      Catherine Comte-Deleuze, 57 ans, maître de conférences à l’université
3.      Yves Vola, 61 ans, retraité
4.      Julie Baverel, 36 ans, professeur des écoles
5.      Christian Petit, 38 ans, ingénieur dans l’industrie
6.      Samyra Touati, 35 ans, ouvrière sous-traitance automobile
7.      Xavier Chaput, 36 ans, ingénieur travaux publics
8.      Marie-Christine Girardet, 46 ans, secrétaire administrative
9.      Patrick Gesell, 47 ans, conseiller technique
10. Emmanuelle Castellano, 42 ans, travailleuse sociale
11. Marc Galassi, 61 ans, retraité PSA, conseiller municipal
12. Françoise Rommel, 55 ans, sans emploi
13. Engin Polatli, 28 ans, notaire stagiaire
14. Corinne Da Silva, 35 ans, prothésiste dentaire
15. Didier Cristante, 51 ans, enseignant lycée professionnel
16. Pascale Jillard, 53 ans, assistante en formation professionnelle
17. Paul Royen, 59 ans, électronicien
18. Rachel Blaise, 57 ans, agent de transport
19. Michel Josse, 62 ans, directeur de société
20. Virginie Touvrey, 42 ans, employée commerciale
 
Moyenne d’âge : 47,85 ans

 
Jura
 
1.      Jacques Lançon, 65 ans, pré-retraité
2.      Jacqueline Ferrari, 51 ans, commerçante
3.      Yoann Pimentel, 34 ans, chef d’entreprise
4.      Nathalie Chevassu, 38 ans, naturopathe
5.      Jean-Christophe Poinas, 31 ans, responsable qualité lunetterie
6.      Nadia Gavard, 37 ans, chargée de développement social
7.      Gérard Mauborgne, 59 ans, ancien chef d’établissement
8.      Christine Besançon, 50 ans, sophrologue
9.      Jean-Luc Forest, 42 ans, commerçant
10. Frédérique Dunod, 61 ans, retraitée
11. Fabrice Bonnefoy, 40 ans, chef d’entreprise
12. Marie-Thé Brocard, 64 ans, conseiller financier
 
Moyenne d’âge : 47,66 ans
 
 
Haute-Saône
 
1.      Gilles Lorimier, 40 ans, chef de service Adapei Vesoul
2.      Catherine Billod, 55 ans, médecin généraliste
3.      Fabrice Barassi-Zamochnikof, 35 ans, professeur de lycée
4.      Nicole Séjournet, 69 ans, militante commerce équitable
5.      Eric Corradini, 49 ans, conducteur de train SNCF
6.      Sonia Pierre, 35 ans, aide-soignante
7.      Régis Durand, 50 ans, consultant
8.      Alda Blaise, 59 ans, agent immobilier
9.      Régis Guérin, 39 ans, professeur de lycée
10. Marie Alix Poncot, 35 ans, mère au foyer
11. Robin Maillard, 26 ans, correspondant de presse
 
Moyenne d’âge : 44,72 ans
 
Territoire de Belfort
 
1.      Christophe Grudler, 44 ans, journaliste, conseiller général et municipal
2.      Sophie Megnin, 44 ans, cadre de santé
3.      Aziz Daoudi, 45 ans, consultant en informatique
4.      Evelyne Mantey, 54 ans, conseiller Pôle Emploi
5.      Jean-Christophe Messin, 47 ans, médecin gériatre
6.      Ouoiria Fekir, 41 ans, commerçante
7.      Dominique Perrin, 51 ans, chirurgien-dentiste
8.      Charlotte Leloire, 50 ans, mère au foyer
 
Moyenne d’âge : 47,5
 
 
 
redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille