Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Régionales: les Verts vont-ils reconduire leur alliance avec le PS ?

©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Les écologistes feront-ils liste commune avec le PS au premier tour comme aux régionales de 2004 ? Les Verts sont divisés sur la question, certains préférant faire bande à part.

Publicité

A en croire les déclarations nationales de ces derniers jours, les Verts constitueront des listes autonomes dans toutes les régions. En 2004, ils avaient conclu des accords dans 13 régions dès le premier tour ce qui leur a valu d’avoir 170 élus dans 18 conseils régionaux sur 22.
 
Cela a été le cas en Franche-Comté où, en se mariant avec les socialistes, ils ont obtenu six conseillers régionaux sur 43, dont deux vice-présidents. Depuis 2004, le PS partage donc le pouvoir avec les écologistes, avec des hauts et des bas, mais sans remise en cause de la coalition initiale.
 
Les écologistes francs-comtois vont-ils répondre à l’invitation nationale de ne pas faire liste commune au premier tour avec les socialistes ? Le débat est ouvert et va être tranché le 19 septembre lors d’une assemblée générale régionale. Liste autonome ou ouverture de discussion avec le PS ? « En tout état de cause, le national n’a aucune légitimité pour nous imposer une ligne de conduite. C’est la région qui décide », estime Alain Fousseret, vice-président Vert du conseil régional.
 
Cela dit, il reconnaît que les écologistes sont partagés sur la question. En ce qui le concerne, il est favorable à la reconduction de l’alliance. « Nous pouvons nous prévaloir d’un bilan et je suis de ceux qui souhaitent se mettre autour d’une table avec nos partenaires », avoue Alain Fousseret.
 
Cependant, forts de leur résultat aux européennes, les Verts souhaitent se compter au premier tour des régionales et monnayer leur résultat qu’ils espèrent au moins à la hauteur de celui de juin. « Au deuxième tour, on fusionnera avec le PS sur un projet à la proportionnelle des résultats au premier. Si on obtient 40% des voix de la gauche au premier tour, on demandera 40% des sièges, sinon le PS perdra des Régions », explique, menaçant, un cadre du mouvement.
 
D’ailleurs les écologistes n’oublient pas de rappeler qu’Europe-Ecologie est passé devant le PS dans huit Régions lors des européennes et qu’au total ils l’ont talonné avec 16,28% contre 16,48%. Ce qui apporte de l’eau au moulin de ceux qui veulent en découdre avec les socialistes au premier tour.
 
redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Orchestre Victor Hugo Franche-Comté ©The Glint
Mar, 11 Avril 2017 20h00 - 22h00
THEÂTRE LEDOUX (rue mégevand) - Besançon