Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Régionales : rififi à l’extrême droite

A la suite du passage à Montbéliard de Marine Le Pen, Christophe Devillers, tête de la liste concurrente du FN, met en cause le bilan des conseillers régionaux du parti de Jean-Marie Le Pen qui cherchent simplement à «sauver des indemnités personnelles».

Publicité

Citant le quotidien Le Pays auquel Marine Le Pen a confié que la présence d’une seconde liste de l’extrême droite en Franche-Comté serait une manoeuvre de l’UMP, Christophe Devillers estime que « Marine Le Pen serait beaucoup plus inspirée de faire utilement campagne dans sa région du Nord-Pas-de-Calais (…) plutôt que de venir en Franche-Comté pour tenter de sauver une coquille vide en faisant des déclarations aussi grossières que ridicules ».
 
« De plus, comment ose-t-on reprocher à des militants convaincus qui ont été manipulés et trahis de s’engager efficacement au service de leurs concitoyens et alors que Madame Montel avait surtout brillé par sa présence furtive lors du dernier vote du budget ?
 
Comment le Front national peut-il encore faire croire aux électeurs qu’il est une alternative crédible au Système qu’il prétend combattre alors qu’il n’a jamais cessé de saborder les initiatives militantes comme celle qui avait été dernièrement menée en 2008 à Montbéliard, empéchant ainsi la constitution d’une liste d’union pour les élections municipales ?
 
A la différence du FN, nous ne sommes pas candidat pour tenter de sauver des indemnités personnelles et un mode de financement national ni pour se servir de son siège comme d’une tribune personnelle, mais pour représenter dignement nos électeurs à la Région qui attendent plus des propositions et des réalisations concrètes que des critiques systématiques.
 
Enfin, en dehors du fait de s’interroger sur le bilan du travail des élus FN à la région Franche-Comté, il faut souligner la grande performance acquise en cette fin de mandat qui est une perte de plus de 50% des électeurs en 6 ans, chapeau ! », poursuit Christophe Devillers dans un communiqué.
redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille