Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Retrait du candidat UMP à Chenôve (Côte-d'Or) pour contrer le FN

Image d'illustration ©Rama/en.wikipedia.org - cliquez sur l'image pour agrandir

Le candidat UMP aux municipales à Chenôve (Côte-d'Or), Pierre Jacob, a annoncé mardi le retrait de sa liste au second tour fustigeant une "guerre dans les urnes" à gauche qui "laisse la voie grande ouverte au FN".

Publicité

Au premier tour, le maire PS sortant Jean Esmonin est arrivé en tête avec 35,47% des voix, devant le dissident Roland Ponsaa (25,96%). Le candidat FN Philippe Cherin est arrivé en troisième position (18,59%), suivi par Pierre Jacob (15,87%). "J'ai pris la décision, en plein accord avec les membres de mon équipe, de ne pas maintenir ma candidature et notre liste au second tour de ce scrutin", a écrit M. Jacob dans un communiqué. "La situation politique à l'issue de ce premier tour est ubuesque, et désolante pour notre ville ; la guerre dans les urnes entre le maire sortant et son dissident laisse aujourd'hui la voie grande ouverte au FN pour siéger au conseil municipal", a-t-il dénoncé.

M. Jacob a également annoncé sa démission de ses responsabilités à l'UMP en tant que délégué de circonscription et conseiller national. Maire depuis 1999 de cette commune de 14.000 habitants située au sud de Dijon, Jean Esmonin avait estimé de son côté lundi par voie de communiqué que sa liste représentait "le seul rempart face au Front national qui, à Chenôve comme dans beaucoup de villes de France, sera présent au second tour".

Alexane

Votre météo avec

Evénements de bourgogne