Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Retraite : Sarkozy reste ferme sur les 62 ans et annonce des améliorations

©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Au conseil des ministres, le président de la République a assuré ce matin qu'il était «attentif» aux préoccupations exprimées lors de la journée de mobilisation sur les retraites, mais il a répété qu'il n'était «pas question» de revenir sur l'âge de départ à 62 ans. Il a toutefois annoncé des améliorations par rapport au projet initial actuellement en discussion à l'Assemblée nationale.

Publicité

«Le dispositif carrières longues créé en 2003 sera maintenu et élargi : tous ceux qui sont rentrés très jeunes sur le marché du travail, c'est-à-dire avant 18 ans, et qui ont toutes les années de cotisations requises, pourront continuer à partir à 60 ans, voire avant», a dit le chef de l'Etat dans une déclaration communiquée ensuite à la presse.

«Je demande au gouvernement d'améliorer le dispositif afin d'éviter tout effet de seuil et de renforcer par conséquent l'équité entre les générations. Cela représente un effort supplémentaire de 350 millions d'euros pour nos régimes de retraite», a-t-il ajouté.

En ce qui concerne le facteur pénibilité, il a proposé d'abaisser à 10% le taux d'incapacité permettant aux salariés effectuant un travail pénible de continuer à partir à la retraite à 60 ans, contre 20% dans le texte actuel, et souhaité des accords de branche pour aménager leur fin de carrière.

«Ces branches ou ces entreprises pourront compter sur le soutien financier et l'ingénierie d'un fonds public expérimental. Un bilan de ces actions sera dressé en 2014», a aussi annoncé le chef de l'Etat.

Nicolas Sarkozy a également annoncé qu'il maintiendrait pendant cinq ans le dispositif permettant aux fonctionnaires ayant eu trois enfants et 15 ans de service de faire valoir leurs droits à la retraite avant l'âge légal.



 


 



 


 

redaction

Votre météo avec