Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

RFF à Dijon : Gonon décrit «une capitale dépecée»

Philippe Gonon ©archives carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
C’est au tour de Philippe Gonon, conseiller municipal du Modem, de s’élever contre «le dépeçage» de la capitale comtoise à la suite du projet de transfert du siège de Réseau Ferré de France de Besançon à Dijon.

Publicité

Le communiqué du Modem Besançon :
« Décidément, la City ne nous porte pas chance. Déjà en 2006, lors de la fusion des Caisses d'épargne de Bourgogne et de Franche Comté, 170 dirigeants, cadres et collaborateurs franc comtois avaient dû quitter le siège de la rue Louise Michel à Besancon pour émigrer vers d’autres cieux,  plus à l’ouest.
Pas un mot, pas une lettre de protestation d’aucun des trois élus de la capitale, du département, de la région. Mais, c’était normal : affaire purement privée, nous avait-on répondu. Besançon s’est fait dépouiller en silence et avec résignation.
Début 2011, c'est au tour au tour de RFF de quitter la City pour Dijon. Demain, à qui le tour ?
La réponse est simple : jamais deux sans trois : le plus important occupant actuel (ville et agglomération) de la City n’a qu’à bien se tenir. François Rebsamen est à la manœuvre et son appétit est grand comme  tous les Dijonnais qui ne rêvent que d’une chose : reconstruire une ancienne entité ducale.
Au fait, personne n’entend plus parler de l’Université de Bourgogne Franche Comté. Aurait-elle déjà rejoint le campus de Mirande ? Etonnant silence de ce côté également.
La concurrence suppose que les adversaires qui s’affrontent sont de taille équivalente, ce n’est plus le cas désormais ».
redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille