Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Rythmes scolaires dans les écoles de Besançon : Acte II

©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir
Yves-Michel Dahoui, adjoint au maire délégué à l'Education, et Eric Alauzet, députée EELV du DOubs ©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir
©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir
©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir
©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir
©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir
©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir
©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir
©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir
C'est la rentrée !

Près de 9.000 écoliers ont repris le chemin de l'école ce mardi 1er septembre 2015 à Besançon. Cette rentrée marque une nouvelle phase pour les rythmes scolaires avec une hausse du nombre d'enfants inscrits. Yves-Michel Dahoui, adjoint au maire délégué à l'Education, fait le point. 

Publicité

Au 24 août 2015, les inscriptions enregistrées par la direction Education font apparaître, 8.877 enfants inscrits en classe ordinaire (5.253 en élémentaire et 3.624 en maternelle) dans les écoles publiques de la Ville de Besançon ; 145 enfants sont inscrits en classes spécialisées (dont 10 en maternelle). Ces chiffres sont en hausse par rapport à l'année 2014-2015. Ils devront être consolidés par les services de l'Inspection académique du Doubs lors du constat de rentrée scolaire. 

Légère hausse du nombre d'inscrits en périscolaire 

Le nombre d'enfants inscrits dans les accueils périscolaires est, lui aussi en légère hausse avec un total de 4.128 enfants inscrits à la cantine et 3.708 inscrits à l'accueil périscolaire de fin d'après-midi. 

Les accueils périscolaires débutent dès le 1er septembre (le 2 septembre pour l'accueil du matin). Ils accueillent des enfants à partir de 7h30 le matin et jusqu'à 18 heures l'après-midi (et jusqu'à 12h30 le mercredi midi). Dès la rentrée, les animateurs mettront en place des espaces de jeux et les projets d'activité structurés débuteront au début du mois d'octobre.

Bilan après un an...

"L'an dernier, on était dans une année quasi "expérimentale" des rythmes scolaires puisqu'il fallait recruter 450 animateurs, des référents, améliorer progressivement la formation. C'est ce qu'on est arrivés à faire. Dès cette première année, on avait 25% de BAFA au lieu d'en avoir 15%. On augmente progressivement le vivier en lien avec l'université pour, à terme, permettre que tous ceux que nous recrutons aient un intérêt pour les enfants, etc. Tout ça ne se fait sûrement pas en un jour ni même en une année" nous explique Yves-Michel Dahoui. 

Un comité de suivi et d'évaluation avait été mis en place dès le début de l'année scolaire 2014 composé de fédérations de parents d'élèves, des représentants de l'Inspection académique, des experts pour transmettre les informations recueillies sur le terrai aux élus. "Ce comité nous permet de mesurer l'évolution de ce que nous avions mis en place de manière très lucide. Il y a d'ailleurs des dispositions qui ont été prises à l'issue de la réflexion de ce comité de suivi. Toutefois, rien n'est abouti et rien ne le sera jamais. Une rentrée scolaire c'est déjà en soi, sans les rythmes scolaires, déjà très compliqué. Mon ambition c'est que l'on progresse dans le cas en plus, d'un projet éducatif de territoire qui sera, je l'espère, voté lors du Conseil municipal le 17 septembre prochain", précise l'adjoint au maire. 

Pour cette rentrée, la Ville a recruté 320 animateurs pour le midi et 230 pour la fin de journée afin d'encadrer les groupes d'enfants. La Ville priorise le recrutement d'animateurs titulaires du BAFA ou de diplômes équivalents. 

Alexane

INFOS +

La restauration scolaire 

Les repas des cantines sont préparés par la cuisine municipale "Les petits plats" qui prépare également les déjeuners des accueils de loisirs, des crèches et du CCAS) :

  • Les produits de production biologique représentent 11% des denrées alimentaires, dont 7% de produits bio locaux
  • Les produits locaux non bios représentent 30% des denrées alimentaires (produits d'origine locale ou transformés localement)

Au total, 41% des produits sont bio ou locaux. Pas moins de 5.500 repas sortent de la cuisine chaque jour de classe et sont livrés en liaison chaude à cantine. 

Les travaux réalisés dans les écoles bisontines en 2015 

La majorité des travaux sont réalisés pendant l'été. Toutefois, une partie est réalisée tout au long de l'année, les mercredis après-midi et durant les petites vacances scolaires. 

Chaque année, la ville mobilise près de 1 million d'euros pour entretenir et améliorer son patrimoine scolaire. En 2015, les principaux chantiers réalisés ont porté sur des travaux d'amélioration et de mise aux normes des espaces scolaires (cour et bâtiment), mais également des espaces périscolaires ; les écoles concernées sont :

  • L'école élémentaire Brossolette : réorganisation des espaces scolaires autour de l'ascenseur, rénovation de 10 salles de classes, notamment des salles utilisées par les élèves de la classe spécialisée (CLIS 4) et organisation d'un pôle périscolaire (fin des travaux en décembre 2015). Coût total : 200.000 euros. 
  • Restaurants scolaires des écoles élémentaires Butte et Fourier : rénovation du restaurant et de l'office. Coût total : 94.000 euros. 
  • Maternelle Cologne : réfection du sol de la salle de motricité. Coût total : 60.000 euros. 
  • École d'Helvétie : aménagement de deux salles qui seront mutualisées entre l'école élémentaire, les accueils périscolaires et les accueils de loisirs, réfection du plafond d'une salle de jeux et d'un bloc sanitaire en maternelle ; amélioration de l'accessibilité. Coût total : 55.000 euros. 
  • Maternelle Fontaine-Ecu : réaménagement de la cour d'école. Coût total : 50.000 euros. 
  • École élémentaire Fertet : remplacement de la couverture du préau. Coût total : 50.000 euros. 
  • École élémentaire Fanart : création d'une salle de classe, organisation d'une continuité des circulations au premier étage, réfection du restaurant scolaire et d'une salle périscolaire. Coût total : 47.000 euros. 
  • Restaurants scolaires des écoles élémentaires Herriot et Curie : amélioration de l'acoustique. Coût total : 40.000 euros.
  • École élémentaire Fontaine-Ecu : réfection du réseau d'assainissement. Coût total : 27.000 euros.
  • École élémentaire Ile-de-France : installation d'un dispositif de vidéosurveillance. Coût total : 19.000 euros. 
  • Maternelle Jules Ferry : rénovation des sanitaires. Coût total : 10.000 euros.

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Dim, 17 Décembre 2017 10h30 - 13h30
Ma Naturo Cuisine 97 grande rue 25000 Besançon - Besançon
Dim, 17 Décembre 2017 14h30
Citadelle de Besançon, Musée de la Résistance et de la Déportation - Besançon
Dim, 17 Décembre 2017 16h00
BESANCON - Eglise des Chaprais - BESANCON
Ensemble Sopralti
Dim, 17 Décembre 2017 17h00
20 rue Megevand à Besançon - Besançon
Lun, 20 Novembre 2017 9h00 - Dim, 17 Décembre 2017 18h00
Café MORAND - Besançon