Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Santé, retraite : le bon bilan de la Mutualité Sociale Agricole

Jean-Marie Boulec, directeur général de la MSA et Lucrèce Boiteux, présidente. Photo d'archives DR - cliquez sur l'image pour agrandir
Lucrèce Boiteux (à gauche) reçoit l'Ordre National du Mérite. Photo Pierre Simon/DR - cliquez sur l'image pour agrandir

La MSA (Mutualité Sociale Agricole) de Franche-Comté a tenu son assemblée générale lundi, à Micropolis. L’occasion de présenter à ses 747 délégués et divers invités, dont des représentants syndicaux agricoles, le bilan de l’année passé. Rappelons qu’en région, la MSA gère la situation de 120 000 personnes dont 60% de retraités.

Publicité

Le bilan 2011 est jugé plutôt positif, avec une productivité améliorée et un résultat d’exercice satisfaisant, mais « qui reste toutefois à consolider » selon le directeur général, Jean-Marie Boulec. Les charges de la caisse ont en effet diminué de 1,75% et les produits de 0,32%.

Le résultat du dernier exercice est ainsi positif, à hauteur de 628 719 € (à noter qu’il était encore négatif en 2010). « L’effort de réduction des charges doit être poursuivi. Nous explorons d’ores et déjà de nouvelles pistes, notamment avec la MSA de Bourgogne », a remarqué Jean-Marie Boulec.

De son côté, la présidente, Lucrèce Boiteux, a rappelé les trois axes principaux du plan « ambition 2015 ». Une sorte de feuille de route pour les prochaines années. Développement, service et performance en sont les maîtres-mots.

Parmi les objectifs :

  • l’obtention de la parité des droits sociaux pour les exploitants agricoles avec, pour les non-salariés, la mise en place d’indemnités journalières maladie,
  • la revalorisation de la pension d’invalidité,
  • et le calcul de la retraite sur les 25 meilleures années.

Une nouvelle réforme qui fait débat

Pour conclure, la présidente est revenue sur la réforme du financement des caisses de MSA. Une question qui fait actuellement débat, puisque étant intervenue « sans préavis et sans concertation préalable. » L’Etat prévoit en effet de remplacer le financement du fonctionnement des caisses aujourd’hui basé sur un prélèvement des cotisations, par le versement d’une dotation de fonctionnement.« Le prélèvement par l’Etat des réserves financières de l’institution n’est pas acceptable en l’état. L’effort de solidarité ne saurait être appliqué à sens unique », a souligné Lucrèce Boiteux. 

À l’issue de la réunion, la présidente s’est vue remettre l’insigne de l’Ordre National du Mérite par Jeannette Gros, présidente d’honneur, en reconnaissance de son implication pour la défense des dossiers agricoles.

Hannah

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Sam, 16 Décembre 2017 15h00 - 17h00
LIBRAIRIE L'INTRANQUILLE PLAZZA - Besançon
Sam, 16 Décembre 2017 17h00
Eglise Adventiste Besançon - Besançon
Sam, 16 Décembre 2017 15h00 - 18h00
TRIVIAL COMPOST - Besançon
Sam, 16 Décembre 2017 19h00
LES PASSAGERS DU ZINC - Besançon
Sam, 16 Décembre 2017 20h30
MICROPOLIS - Besançon