Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Saône-et-Loire : les retraités mis hors de cause dans le meurtre d'une prostituée

Dorénavant témoin assisté

Les mises en examen de deux retraités pour le meurtre d'une prostituée et tentative de meurtre d'une autre en 2011 en Saône-et-Loire ont été annulées ce jeudi, a-t-on appris auprès du procureur de Chalon-sur-Saône, Christophe Rode.

Publicité

Les deux hommes ont été placés sous le statut de témoin assisté comme le veut la procédure. "Le dossier n'est pas fermé, les investigations se poursuivent", a déclaré le magistrat.

"Mon client a éclaté en sanglots", a confié l'avocat de l'un des sexagénaires, Me Alain Guignard. "C'est quelque chose qu'on attend depuis trois ans et demi, ils ont toujours dit n'être pour rien dans cette affaire", a-t-il ajouté.

Rappel des faits

Une prostituée âgée de 40 ans, d'origine camerounaise et habitante de la région, avait été retrouvée le 12 mars 2011, tuée à coups de couteau dans sa camionnette, à proximité de Rully (Saône-et-Loire). La victime, présentait "plus de trente coups de couteau" au niveau "du thorax et du cou", selon le parquet.

Sept mois plus tard, les deux sexagénaires avaient été interpellés en raison de "mensonges ou d'imprécisions dans leurs emplois du temps". Tandis qu'ils niaient les faits qui leur étaient reprochés, ils avaient été mis en examen pour assassinat. L'un d'eux avait également été mis en examen pour tentative d'assassinat d'une autre prostituée, en avril 2011 à Uchizy. Elle avait reçu un coup de couteau sous le sein gauche.

Après six mois de détention provisoire, les deux retraités avaient obtenu leur libération sous contrôle judiciaire. L'association Action Justice leur avait apporté son soutien estimant que les deux hommes ne pouvaient "pas être coupables", étant l'un et l'autre dans l'incapacité physique de poignarder les jeunes femmes.

(Source : AFP)

Hannah