Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Scolarisation et handicap

Les AVS font entendre leur voix au rectorat

Publicité

"Nous nous occupons d\'enfants en situation de handicap sans avoir de formation adéquate" explique Bénédicte, 35 ans, qui exerce depuis le mois de septembre la fonction d\'AVS, Auxiliaire de Vie Scolaire, dans un lycée bisontin. Son travail consiste à s\'occuper d\'un élève porteur de handicap moteur qui est scolarisé. Elle prend ses cours, l\'aide à manger, ... Cette fonction comme celle d\'EVS, Emploi de Vie Scolaire était à l\'ordre du jour dans les locaux du rectorat le 13 fevrier dernier. Une délégation exposait à Marie Jeanne Philippe, la rectrice, la précarité liée à leur fonction et les conditions d\'exercices difficiles. Des CDD de 6 mois à 3 ans, à temps partiel ou mi temps, avec des salaires allant de 500 à 800 euros. A la sortie, pas de perspectives d\'avenir, ni de validation des acquis professionnels. De plus, les conditions de travails n\'ont rien d\'enviables : pas de réunion de service, pas de formation, pas de remboursements systématiques des frais de déplacement entre les écoles, ni des frais de cantine... Lors de cet entretien Marie Jeanne Philippe a pris note et a notifié aux interressés sa volonté de faire remonter ces informations au ministère ainsi qu\'aux enseignants.
karyn