Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Sébastien Joannin: "J'ai parcouru plus de 14000 km à vélo"

© - cliquez sur l'image pour agrandir
Dimanche 15 avril 2007, Sébastien Joannin, alors jeune étudiant en paléontologie a entrepris le voyage le plus fou de sa vie : 14 000 km de voyage à vélo entre Lyon et Pékin. Un voyage rempli d'images qu’il vient raconter lors d'une conférence ce jeudi 19 février à Besançon.

Publicité

Comment vous est venue cette idée? Dans quel but avez vous fait ce voyage? 
 

Je voulais faire un grand voyage à vélo, découvrir par moi même, sans artifices, comme la terre est grande. Outre l'idée de mesurer le monde
qui nous entoure à l'heure où tout espace est à porté d'aile, je voulais
aussi découvrir et rencontrer les habitants des pays traversés. Et le
vélo est le moyen de transport approprié pour cela.

Mon activité professionnelle consiste à étudier les pollens fossiles qui sont donc issus de plantes dont certaines ont disparu de Méditerranée mais subsiste encore en bordure de Mer Noire ou de la Mer Caspienne.

J'ai donc associé un projet scientifique à ce voyage qui consistait à faire
des observations botaniques et des prélèvements de mousse dans lesquels sont piégés les pollens de la végétation environnante. Ces analyses sont encore en cours, elles m'aident à comprendre les changements de végétation passée.


Quel est votre meilleur souvenir ? et le pire? 

 
Le meilleur moment est la vie solitaire que j'avais enfin apprivoisée
dans les grands déserts chinois. C'était alors un plaisir que d'être seul dans ces immensités plates, aux nuits constellées d'étoiles sans
aucune pollution lumineuse et sans aucuns sons autour de moi du fait de la quasi-absence de végétation et d'animaux. Voilà un univers envoûtant.

Le désert Turkmène a marqué le moment le plus difficile, tout d'abord
physiquement car en août le soleil y était terrible. Mon état nerveux,
du fait des contraintes administratives de ce pays (visa trop court),
était augmenté par la frustration de ce vent de face entêté. A cela
s’ajoutaient les difficultés du ravitaillement et un milieu hostile
(aucune ombre possible pour subir les heures les plus chaudes). 

Avez vous d'autres projets de voyage
 
J'espère un jour pouvoir "boucler la boucle" autrement dit finir ce
tour du monde entamé et réaliser ce rêve enfantin de pouvoir sortir par
une porte de chez moi et de rentrer par celle de derrière sans passer
par la maison. C'est probable que cela se fasse dans bien des années,
car je veux encore pouvoir en rêver longtemps avant de le réaliser.

 
 
La conférence aura lieu jeudi 19 février à l'amphithéâtre Donzelot, UFR SLHS, 32 rue
Mégevand à Besançon, de 18h à 20h.  Entrée libre, tout public.
RémyS