Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Siège de la région à Besançon : François Sauvadet "ne cautionne pas ces décisions petits bras"

François Sauvadet ©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir
Réaction

La présidente de la région Bourgogne Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, a dévoilé ce dimanche 29 mai 2016, sa vision "équilibrée" de la nouvelle région en plaçant le siège de l'hôtel de région à Besançon et en nommant Dijon comme chef-lieu. Pour François Sauvadet, président du Département de Côte-d'Or, "Nous sommes face à un nouveau rendez-vous manqué de l'histoire de la Bourgogne Franche-Comté" et ne cautionne pas "ces décisions petits bras".

Publicité

Pour le président de Côte-d'Or, "Il y a un vrai problème de méthode. Depuis 5 mois que Mme Dufay est élue c’est le flou le plus total sur sa vision pour notre Région. Les annonces se font à l’emporte-pièce sans aucune projection à long terme et je le regrette d’autant plus que ça fait déjà plus de deux ans que les Présidents de Bourgogne et de Franche-Comté nous disent avoir préparé la fusion. On voit le résultat !"

"Des choix sans queue ni tête"

Il indique que "Durant toute la campagne, Mme Dufay s’est bien gardée de répondre à mes questions concernant ses intentions sur l’organisation de l’institution régionale ou la fiscalité. Mme Dufay a été élue sur une formidable ambiguïté qu’elle n’a cessé d’entretenir. Cela aboutit à des choix sans queue ni tête, qui ne sont pas à la hauteur de l’enjeu."

"Quels coûts de fonctionnement pour demain ?"

François Sauvadet explique qu’"Après avoir fait voter une explosion de la fiscalité sur les cartes grises pour les Francs-Comtois, voilà que l’exécutif veut racheter leur mécontentement en proposant Besançon comme siège de l’Hôtel de Région." Et se demande "Franchement, à quoi cela ressemble d’avoir un Hôtel de Région au sein duquel les élus ne peuvent même pas siéger, sauf à louer les locaux de la CCI ? On nous avait vendu des économies ! Où sont-elles ? Quels coûts de fonctionnement pour demain ?" 

Selon ce conseiller régional Les Républicains, "Il n’y a pas la moindre ébauche de stratégie pour notre région là-dedans. Construire une grande Région c’est avoir une vraie une stratégie. Gérer notre Région ce n’est pas la même chose que gérer les différents courants du Parti socialiste."

"L’enjeu n’est pas de choisir entre Dijon et Besançon, pour finalement ne satisfaire ni l’un ni l’autre"

François Sauvadet demande "à ce qu’une étude d’impact soit faite pour connaître le coût de l’organisation proposée par l’exécutif socialiste." "L’enjeu n’est pas de choisir entre Dijon et Besançon, pour finalement ne satisfaire ni l’un ni l’autre, et laisser tous les autres spectateurs. Pour projeter notre Région dans l’Europe de demain, il est de notre responsabilité de créer une dynamique au sein de notre territoire. Nous aurions pu le faire en bâtissant un vrai pôle opérationnel européen à Besançon, ouvert sur la façade Est et la Suisse et orienté vers l’économie et l’aménagement. Dijon aurait joué le rôle de pôle administratif régional avec la préfecture et l’Hôtel de Région."

Pour lui, "Chaque ancienne capitale régionale aurait ainsi pu affirmer sa vocation et travailler ensemble, au bénéfice de tous. Je l’avais proposé pendant la campagne. Au lieu de cela, nous sommes face à un nouveau rendez-vous manqué avec l’histoire de la Bourgogne Franche-Comté."

Le président du Département de Côte-d'Or ajoute que "Mme Dufay aura certainement en ce sens le soutien du Front national, bien plus prompt à servir les intérêts personnels de Mme Montel que celui général de nos concitoyens." 

À titre personnel, François Sauvadet ne cautionnera pas "ces décisions petits bras, ces compromis politiciens qui ne servent pas l’avenir de notre région."

Alexane

Articles liés

Votre météo avec

Evénements de BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ

Lun, 12 Décembre 2016 17h30
HOTEL DE REGION (BESANCON) - Besançon
Sam, 20 Mai 2017 20h00
AXONE - Montbéliard