Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Sites fortifiés : l'union (européenne) fait la force

Jean-Louis Fousseret (au centre) préside le Réseau Vauban, qui accueillait cette fois tous les partenaires. DR - cliquez sur l'image pour agrandir
©DR - cliquez sur l'image pour agrandir
Avce le Réseau Vauban

Plus de 60 partenaires européens du projet Interreg IV-C "At Fort" sont accueillis à Besançon du 10 au 12 juin pour dresser un bilan des premiers résultats obtenus autour du redéveloppement des espaces fortifiés.

Publicité

Dix délégations au total participent à ce projet européen, dont l'objectif est de renforcer le développement local durable autour des sites fortifiés. Il y a :

  • la New Dutch Waterlinie (Pays-Bas), 
  • le réseau Vauban que préside Jean-Louis Fousseret,
  • la Province d'Anvers (Belgique),
  • les villes de Berlin ,
  • et de Venise,
  • le Governing Body of Suomenlinna (Finlande),
  • la ville de Kaunas (Malte), le Medway Council (Angleterre),
  • le Paola heritage foundation (Malte),
  • le Fort Monostor (Hongrie),
  • l'Université de Nova Gorica (Solvénie).

"De Malte à la Finlande, les préoccupations sont les mêmes"

Toutes partagent la conviction que la préservation de leur patrimoine associée à son développement économique implique une réflexion mutuelle basée sur l'échange d'expérience. "Ce que nous constatons, c'est que de Malte à la Finlande, les préoccupations sont les mêmes", remarque Marieke Steenbergen, responsable mission du Réseau Vauban.

"Nous chercons à donner une vie durable à ces sites fortifiés. Certains ont déjà trouvé leur destination comme la Citadelle à Besançon, d'autres sont en cours de rénovation et réflechissent à leur vocation, tel la forteresse de Kaunas en Lituanie."

Un partenariat original entre la ville et le 19e RG pour l'entretien des espaces

Arrivé à mi-parcours, -"il reste aujourd'hui 18 mois avant l'achèvement", précise Marieke-, le projet européen a déjà vu se réaliser divers ateliers thématiques dans chacun des pays et des villes participants. Au fil de ces trois jours passés à Besançon, il sera question du rôle de la végétation dans les fortifications et du trait d'union entre ville et partimoine fortifié.

Au travers de visites de terrain, de conférences et d'ateliers, les partenaires aborderont les questions suivantes : comment se servire de l'espace fortifié comme levier pour le développement de la ville ? Quel rôle peut jouer le végétal ? Comment l'entretenir ?

Le partenariat original mis en place par la ville de Besançon, la Citadelle et le 19e Régiment du génie pour l'entretien des espaces nécessitant des interventions acrobatiques y sera notamment mis en avant. Après ce passage en Franche-Comté, le prochain rendez-vous de tous les partenaires aura lieu fin août à Berlin et portera sur la thématique du marketing.

Hannah