Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Six mois de prison ferme pour le conducteur fou

Le lycéen pris en chasse par la police, à plus de 100 km/h dans les rues de Besançon, au volant d'une voiture volée, a été condamné à 18 mois de prison dont 12 avec sursis, soit 6 mois  de prison ferme.

Publicité

Vers 1H30 ce mercredi 6 février 2013, le lycéen sans permis est au volant d'une voiture volée, lorsqu'il croise la route d'une patrouille de la Bac (brigade anti-criminalité). Intriguée par son comportement, la patrouille actionne son gyrophare et prend le véhicule en chasse près du pont Canot.

Le jeune homme de 18 ans refuse d'obtempérer et accélère, à la grande surprise de son frère et d'un ami qui se trouvent à bord du véhicule et ignorent qu'il a été dérobé quelques jours plus tôt. Le chauffard grille des feux rouges à plus de 100 km/h et tente de semer les policiers malgré les suppliques de ses deux passagers qui lui demandent de s'arrêter.

Cul-de-sac

Sa course folle le mène jusqu'aux Prés-de-Vaux, dans un cul-de-sac. Les policiers stoppent leur véhicule et se positionnent de manière à barrer la route. Il fait alors demi-tour et fonce sur les policiers de la Bac, à deux doigts d'en écrasé un.

"J'ai bien accéléré mais les policiers étaient sur le coté je ne leur ai pas foncé dessus", assure le jeune homme à la barre du tribunal correctionnel de Besançon où il comparaissait ce lundi. Son visage est marqué par d'impressionnants hématomes, séquelles d'une interpellation musclée.

Sur son passage, les policiers frappent son pare-brise avec leur matraque. Le jeune homme, dont la vitre est étoilée, est alors contraint de s'arrêter un peu plus loin et cherche à s'enfuir à pieds.

Des "faits graves"

Son avocate Me Pétament reconnaît des "faits graves" commis par ce jeune homme en rupture pris dans "un cercle vicieux", mais elle assure qu'il n'a pas tenté volontairement de blesser les policiers. Me Serri, partie civile, maintient au contraire qu'il a "foncé sur eux délibérément".

Le procureur Alain Saffar déplore "un jeune prêt à tout, inconscient, un conducteur fou qui met sérieusement en danger la vie de policiers".

Le tribunal l'a finalement condamné à 18 mois de prison dont 12 avec sursis, soit 6 mois ferme, avec mandat de dépôt à l'audience. Mis hors de cause, ses deux passagers ont été remis en liberté après un passage en garde-à-vue.

Léon

Autres faits divers

19 août 2017 à 07:53

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Mer, 23 Août 2017 10h00 - 14h00
Centre-Ville de Besançon - Besançon
Mer, 23 Août 2017 14h00 - 17h00
MAISON DE L'ARCHITECTURE - Besançon
Jeu, 24 Août 2017 19h30 - 21h30
BATEAU DE BESANÇON LE VAUBAN - Besançon
Lun, 17 Juillet 2017 0h00 - Ven, 25 Août 2017 0h00
17 rue de la grette 25000 Besançon - Besançon
Lun, 21 Août 2017 10h00 - Ven, 25 Août 2017 16h30
13 A avenue Ile de France - Besançon