Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Six mois ferme pour trente ans de violences conjugales

Palais de justice de Besançon ©dr - cliquez sur l'image pour agrandir

Un bisontin de 59 ans a été condamné en comparution immédiate à 18 mois de prison dont 6 mois ferme pour avoir violenté sa femme depuis plus de 30 ans ainsi que ces quatre filles. L’homme avoue son tempérament chaud mais estime qu’il a fait « son devoir de famille ».

Publicité

 

Samedi soir, quand elle rentre de course en retard avec une de ses filles, cette pharmacienne de 50 ans se retrouve à nouveau sous le courroux de son mari. Il lui claque le visage contre la voiture, l’insulte la prend par les cheveux. Lorsqu’il veut bruler les chaussures achetées à leur dernière fille parce qu’il juge ses résultats à l’école insuffisant, la mère s’interpose. Il la traine alors jusqu’à leur domicile. C’est en est trop. « Même si ne ce sont pas les coups les plus violents » qu’elle ait eu à supporter, elle s’enfuit et porte plainte.

Victime de violences conjugales depuis plus de 30 ans, elle explique son long silence par peur que son mari n’emmène ses enfants au Maroc dont il est originaire. Menace qu’il avait planifiée à la naissance de leurs jumelles. Humiliations, insultes, violences, l’homme est condamné à 18 mois de prison dont six mois ferme. Il a été écroué et a dix jours pour faire appel. Il a interdiction d’entrer en contact avec sa femme et ses filles. 

Damien