Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

SNCF : les usagers des transports récusent le tout TGV

François Jeannin, président de la FNAUT Franche-Comté © archives carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
bataille du rail

Les fédérations FNAUT (fédération nationale des associations d’usagers des transports) qui se sont récemment rencontré demandent audience au ministre Pierre Moscovici et au ministre des Transports à propos des lignes SNCF Strasbourg-Lyon et Paris-Bale.

Publicité

Lors de cette réunion qui s’est tenue à Belfort, les deux fédérations ont constaté «  une très large convergence de vues sur la situation des deux lignes Sncf constitutives des territoires sur lesquels elles interviennent et représentent les intérêts des voyageurs : la « ligne 4 Paris – Bâle » qui dessert Vesoul, Belfort, Mulhouse d’une part et la ligne Strasbourg – Lyon par Mulhouse, Belfort, Besançon, Lons le Saunier.

La première nommée a été classée ligne T.E.T. (Trains d’Equilibre du Territoire) avec organisation et financement de la desserte (en rames Corail) par l’Etat qui a limité son intervention au parcours Paris – Belfort. La seconde entre Strasbourg et Lyon a été purement et simplement abandonnée aux bons soins des Régions Franche Comté et Rhône – Alpes qui ont mis en place une desserte Lyon-Belfort (avec leurs propres rames régionales et  une participation financière insuffisante de l’Etat qui, en toute inégalité de traitement, ne classe pas Lyon/Strasbourg par Bourg, Lons, Besançon et Montbéliard en ligne d’aménagement du territoire, donc en TET !) ».

« Le maillon Belfort- Mulhouse est commun aux deux lignes et à l’origine de tous les hiatus qui exaspèrent les voyageurs lesquels, depuis 150 ans, ‘faisaient du bout en bout’ sur les deux axes. La SNCF veut remplir son TGV Rhin-Rhône, il n’y a aucune autre explication réelle. Il n’y a aucun risque de saturation entre ces deux gares », expliquent les présidents de deux fédérations qui ont décidé de demander une audience au ministre  Pierre Moscovici afin d’obtenir un rendez-vous avec le ministre des Transports en présence des parlementaires et grands élus des territoires concernés d’Alsace et Franche Comté, de prendre une initiative  d’action commune dans la perspective du Congrès national FNAUT qui se tiendra à Lons-le-Saunier les 20 et 21 octobre prochains, de développer leurs rencontres pour aborder les différents aspects des dysfonctionnements actuels : correspondances TER, impacts sur les lignes adjacentes (Epinal/Belfort notamment) et détendre leur mobilisation aux Fnaut régionales voisines de Champagne et Rhône-Alpes ».

 

redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille