Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Sochaux à un point de la zone rouge

©fcsochaux.fr - cliquez sur l'image pour agrandir
Foot (L1)

Nice a facilement dominé Sochaux (3-0) dimanche au stade du Ray lors de la 32e journée de Ligue 1, une victoire qui permet aux Azuréens de croire en leurs chances pour accrocher une place en Coupe d'Europe... en revanche, le FC Sochaux quasiment "inexistant" sur le terrain se retrouve 17e au classement de Ligue 1, à un petit point de la zone des relégations...

Publicité

Sochaux reste dans une position inconfortable, 17e à un point du premier relégable, Nancy. Or les Lorrains sont sur une bonne dynamique avec 3 victoires et 1 nul.

Dès le début de la rencontre, les Niçois sont partis à l'assaut des Franc-comtois qui n'avaient qu'une seule ligne directrice, maintenir leur bloc équipe très bas. Dominateur de la première à la dernière minute, avec une  maîtrise du ballon quasiment exclusive (75% de possession de balle dans le premier quart d'heure, 70% sur la période), Nice s'est également montré dangereux (7 tirs cadrés contre aucun) avec un jeu varié sur toute la surface, mais sans résultat pendant 51 minutes.

Avant cela, Pouplin avait remporté deux duels (19, 35) avec Cvitanich. Le buteur argentin de Nice était également privé de l'ouverture du score pour un hors jeu (26). Une main de Corchia, déséquilibré dans la surface par un tir de Pied (45+2), n'avait pas donné lieu à un coup de sifflet.

Peu avant, Carlao et Contout s'étaient violemment télescopés. Le défenseur brésilien, mal retombé, était resté sonné au sol avant d'être rapidement évacué sur civière et remplacé par Peybernes (45). Dans le vestiaire, il aurait fait un malaise, selon certaines sources.

Nice reprenait après la pause avec autant d'autorité qu'en première période. Avec un Anin impressionnant en milieu de terrain, et un Bauthéac explosif sur le côté gauche, le GYM finissait par arriver à ses fins avec une frappe conjuguée dans l'axe par Civelli et Pejcinovic déviée par Traoré, déjà décisif à Toulouse (1-0, 51).

Sochaux cédait de nouveau quelques minutes plus tard sur une action Pied-Anin achevée par Digard (59), avant d'exploser sur un dégagement de Kanté, intercepté par Abriel, au profit de Cvitanich, qui a effacé Peybernes pour inscrire son 14e but de la saison (83). 

Les buteurs (Nice) 

  •  TRAORÉ (52')
  • DIGARD (59')
  • CVITANICH (84')
Damien

Votre météo avec