Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Sochaux, premier succès en amical

Loïc Poujol et la défense sochalienne n'ont pas encaissé de but sur les deux premiers matches amicaux. © Photo fcsochaux.fr - cliquez sur l'image pour agrandir
Football (Ligue 1)

Après une entame plutôt poussive, samedi dernier, avec un match nul et vierge face à Auxerre, les Sochaliens ont logiquement pris le meilleur (0-2), ce mercredi soir à Munster, face à Colmar (National).

Publicité

Ces matches amicaux sont toujours à prendre avec des pincettes. Surtout par rapport à leurs enseignements. " Il n’y a vraiment aucune règle " justifiait mardi Edouard Butin. L’attaquant sochalien citait par exemple le parcours sans faute, l’année dernière en préparation, d’un FCSM qui avait ensuite enchaîné avec… quatre défaites de rang pour débuter le championnat.

On évitera donc naturellement de forcer le trait sur cette première victoire sochalienne, ce mercredi, face à une formation de Colmar qui évolue, qui plus est, deux divisions plus bas. " Mais il faut que l’on continue avec cet état d’esprit et ce collectif " a estimé le coach Eric Hély, satisfait de la solidité d’ensemble de son équipe, qui n’a pas encore pris de but en 180 minutes. Un facteur plutôt rassurant.

Mercato très calme

Colmar, notamment par son avant-centre Marques, avait malgré tout inquiété dans un premier temps les Doubistes, plus réalistes, à l’instar d’un Privat qui ouvrait la marque d’une frappe de mule (0-1, 29e). Par la suite dominateur, le FCSM gérait bien son affaire qu’il soldait même dans le dernier quart d’heure. A la baguette, l’excellent Prcic servait Bakambu, lequel emmagasinait, lui aussi, de la confiance devant le but avec un plat du pied (0-2, 79e).

Une bonne chose dans ce début de préparation intense du côté de Bonal où les hommes d’Eric Hély continueront à enchaîner les séances avant de se mesurer, samedi (18h) du côté d’Epinal, au relégué en Ligue 2, Nancy. D’ici là, les dirigeants continueront à s’activer pour avancer dans un mercato plus que calme. A Sochaux, où les dossiers Bénézet, Baysse et dernièrement Sio ont été inaboutis, l’urgence sonne…

Max_sports