Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Sochaux, si seul

Sio n'a pu que réduire la marque pour une équipe sochalienne à nouveau en grosse difficulté. © Photo fcsochaux.fr - cliquez sur l'image pour agrandir
Première division

Le FC Sochaux-Montbéliard a sauvé sa place in extremis lors de la dernière journée du championnat de Ligue 1 disputée dimanche dernier. La saison prochaine, fait rare dans l'histoire de la première division, il sera en compagnie du Stade de Reims l'un des deux seuls clubs de football du Grand Est (Alsace, Bourgogne, Champagne-Ardenne, Franche-Comté, Lorraine) à évoluer dans l'élite.

Publicité

Pour la troisième fois depuis la création du championnat professionnel, il y aura moins de trois représentants des cinq régions du Grand Est: les deux précédents remontent à la toute première saison de 1933-1934 lorsque Sochaux était le seul club de cette aire géographique (mais le championnat ne comportait alors que 14 clubs) ainsi qu'à la saison 1987-1988 avec les deux clubs de l'AJ Auxerre et du FC Metz.

Le Grand Est représentant 23% (5 sur 22) des régions de France métropolitaine, 19% de la superficie (105.000 km2 sur 550.000 km2) et 13% de la population (8,3 Mio sur 62,8 Mio), verra donc sa part réduite à 10% en considérant le nombre de clubs qu'elle envoie en Ligue 1 (2 sur 20). On est loin de la saison faste de 1955-1956 où le Grand Est regroupait 7 des 18 clubs de l'élite, soit 39%, avec en figures de proue Sochaux, bien entendu, mais aussi Strasbourg, Nancy, Metz, Troyes, Reims et Sedan.

Les supporters sochaliens en auront donc pour leurs frais car il leur faudra parcourir au minimum 250 kilomètres et 3 heures de route pour aller encourager les leurs en déplacement, le stade de Ligue 1 le plus proche de Sochaux étant le Parc des Sports d'Annecy (253 km) qui accueille les matchs à domicile de l'Evian-Thonon-Gaillard FC, suivi du Stade Gerland de l'Olympique Lyonnais (329 km) et du stade Auguste Delaune, enceinte du Stade de Reims (379 km). Pour eux, reste à éspérer que les 5 clubs du Grand Est évoluant en Ligue 2 la saison prochaine, Auxerre, Dijon, Metz, Nancy et Troyes, viendront resserrer les rangs et sortiront Sochaux de son ilôt de solitude...

 

Monsieur Stat