Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Sochaux, solide à Troyes mais à nouveau relégable

Boudebouz et les Sochaliens auraient mérité la victoire à Troyes. Leur match nul n'a pas été suffisant pour éviter un retour dans la zone rouge. © Photo fcsochaux.fr - cliquez sur l'image pour agrandir
Football (Ligue 1)

Supérieurs samedi soir chez la lanterne rouge troyenne, les Sochaliens ont stoppé leur série de deux défaites avec un match nul (0-0) qui, avec les résultats conjugués des concurrents directs, les replace malgré tout dans la zone rouge.

Publicité

En quittant la pelouse du stade de l’Aube samedi soir, les joueurs d’Eric Hély étaient convaincus d’une chose : en maintenant Troyes à cinq longueurs, la première priorité avait été tenue. La chose est certaine. Mieux, dans le contenu, le FCSM a montré un visage rassurant, rompant ainsi avec les deux dernières productions (Montpellier et Saint-Etienne) qui avaient ramené le doute à Bonal.

Moins de 24 heures après pourtant, l’impression plutôt positive s’est estompée. Le nul d’Evian/Thonon/Gaillard ce dimanche après-midi contre Marseille (1-1), après la victoire rémoise samedi à Nancy, replace Sochaux dans la zone des relégables. Loin d’être idéal, une semaine avant d’accueillir le grand PSG, dans un Bonal à guichets fermés, pour la première fois de la saison.

Un 4-4-2 intéressant

Dimanche prochain, c’est à peu près certain, les Doubistes présenteront un profil autrement différent à celui, joueur et assez séduisant, qu’ils ont mis en avant à Troyes. Pour la première fois de la saison positionnés en 4-4-2, avec la première titularisation de Butin (depuis onze mois) aux côtés de Privat, les Sochaliens ont tenu le ballon, enchaîné les mouvements. ' Ils ont tout simplement été meilleurs que nous " reconnaissait Jean-Marc Furlan, le coach troyen.

On regrettera seulement que le dernier geste n’ait pas été au rendez-vous. On repense, par exemple, à ce ballon retombé dans les pieds de Boudebouz, après une sortie des poings de Thuram, qui avait laissé son but vide. Mais le lob du meneur de jeu sochalien était passé à côté (25e). Une action qui, en fin de compte, fait plutôt entrevoir un verre à moitié vide. Avant d’enchaîner réception du PSG et déplacement à Rennes, c’est bien ce constat, qui doit prévaloir…


Troyes - Sochaux 0-0

Troyes. Stade de l’Aube, Spectateurs : 12.000, Arbitre : B. Millot.

Troyes : Thuram - Faussurier, Jarjat, Bréchet, Othon - Darbion, Ngoyi (Thiago 52e), Nivet, Enza Yamissi (cap) (Marcos 73e), Camus - Bahebeck (Jean 62e).
Entraîneur: Jean-Marc Furlan

Sochaux : Pouplin - Corchia, Kanté (cap) (Daf 81e), Poujol, Roussillon - Boudebouz, Romeric Lopy, Nogueira, Roudet - Butin (Bakambu 85e), Privat.
Entraîneur: Eric Hély.

Max_sports