Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Sport : l’UMP réclame une réunion exceptionnelle du conseil municipal

©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Dans un communiqué, Edouard Sassard et Michel Omouri, conseillers municipaux UMP de Besançon, estiment que la politique sportive de la municipalité est un « échec ».

Publicité

DEs extraits du communiqué de l’UMP : « Malgré cette situation, il faut reconstruire le sport de haut niveau dans notre capitale régionale. Nous devons considérer comme une opportunité cette réalité  et redéfinir le développement du sport de haut niveau. Tous les clubs sont prêts à travailler et à rediscuter de leur avenir car ils sont conscients que le système actuel est arrivé à bout de souffle.
 
Pour cela, plusieurs conditions s’imposent :
 
1) Il faut arrêter immédiatement de mettre en cause les Présidents de club (ou ex-Président) qui donnent de leur temps, de leur énergie, de leur argent à défendre des clubs qu’ils aiment.
2) Il ne faut surtout pas dresser les clubs les uns contre les autres, c’est ensemble et en cohésion que le sport à Besançon s’en sortira.
 
3) Il faut que le maire prenne en considération la situation d’urgence dans laquelle nous sommes et engage un certain nombre d’actions, à savoir :
- nous demandons la tenue d’un Conseil Municipal exceptionnel avec comme seul point à l’ordre du jour : l’avenir du sport de haut niveau à Besançon. Le sujet doit être débattu et chacun doit pouvoir apporter ses idées. De plus, les décisions votées le 9 juillet ne sont plus d’actualité puisque l’avenir de certains clubs ne correspond plus à ce qui était présenté dans le rapport du Conseil municipal.
 
4) A travers ses réunions de commission et le Conseil Municipal exceptionnel nous devons poser la question du nombre de clubs de sport de haut niveau à développer à Besançon.
 
5) Ce dossier ne concerne pas uniquement la Ville de Besançon mais aussi le Conseil Général et Régional. Les dirigeants des clubs ne trouvent pas d’interlocuteur « unique » entre ces trois collectivités qui se concertent très peu. Mais surtout, il n’y a pas de politique « globale » du sport de haut niveau et définie entre ces collectivités ce qui met les clubs en danger. 
 
6) Il faut évoquer le problème des infrastructures sportives à Besançon. Tout pratiquant de sport sait que nous en manquons et que de très nombreuses sont à restaurer.
 
En conclusion, nous devons avoir une action rapide et court terme concernant l’avenir du sport du haut niveau à Besançon par les différentes actions proposées ci-dessus et en même temps projeter, à plus long terme, le développement et la restauration des infrastructures indispensables à la bonne pratique du sport en général ».
redaction

Votre météo avec

Evénements de grand-besancon