Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Stationnement avenue de Chardonnet à Besançon : les propriétaires des véhicules risquent 135 euros d'amende...

- cliquez sur l'image pour agrandir
- cliquez sur l'image pour agrandir
- cliquez sur l'image pour agrandir
- cliquez sur l'image pour agrandir
- cliquez sur l'image pour agrandir
- cliquez sur l'image pour agrandir

Selon des usagers, depuis le mois de novembre 2016, la police municipale distribue des procès verbaux sur les voitures stationnées sur l'accotement de l'avenue de Chardonnet à Besançon mais considéré comme "toléré". Le 7 novembre, 38 véhicules ont reçu une amende de 135 euros.

Publicité

"Le 7 novembre dernier, j'ai reçu un PV de 135 euros pour stationnement très gênant alors que ma voiture était stationnée avenue de Chardonnet, en face de la Rodia", nous informe Denise, une habituée qui stationne sa voiture "depuis toujours" à cet endroit lorsqu'elle souhaite partir en randonnée dans le secteur. "Ca a toujours été toléré, nous n'avons jamais eu de PV et maintenant, voilà que le stationnement est devenu gênant sans avertir les usagers", s'insurge-t-elle. Denise précise que "je conçois que ça peut être gênant pour les riverains, les passants, mais il aurait été sympathique de prévenir avec des panneaux par exemple"

Réponse de la Ville de Besançon

Nous avons demandé à Danièle Poissenot, adjointe au maire en charge de la sécurité et de la tranquillité publique, pourquoi le stationnement sur l'accotement de cette avenue est-il devenu "intoléré".

"Je n'étais pas au courant que la police avait mis des PV sur les véhicules en stationnement sur l'accotement de l'avenue de Chardonnet, puisque bien évidemment, la police municipale ne me communique pas tout ce qu'elle fait", nous précise-t-elle.

Pour Madame Poissenot, "toléré ne signifie pas qu'il y a une impossibilité de verbalisation : cette avenue est balisée par une ligne blanche discontinue et une piste cyclable est également tracée". Elle ajoute que "d'après les photos que j'ai pu voir de ce secteur, les véhicules stationnés sur l'accotement chevauchent la ligne de la piste cyclable, ce qui est très dangereux".

"Alors peut-être qu'auparavant il y avait moins de PV, mais ce n'est pas parce qu'il y en avait moins que ce stationnement était toléré", indique-t-elle, "Toutefois, je comprends que l'on puisse râler, je serais la première à le faire, et bien sûr 135 euros n'est pas une somme anodine, mais il faut tenir compte de ce qui peut être dangereux pour les cyclistes notamment". 

Par ailleurs, Danièle Poissenot et Marie Zéhaf travaillent actuellement sur des affichages de la Ville de Besançon "plus voyants" notamment lorsque des parkings doivent être vidés avant une manifestation. "La dernière fois, pour accueillir la Jungle Run sur le parking de La Rodia, ça a été très compliqué parce que les propriétaires des véhicules n'ont pas dû voir notre affichage", nous explique-t-elle. Les voitures stationnées dans ce secteur sont, pour la plupart, ce qu'on appelle des "voitures ventouses", c'est-à-dire qui ne bougent que très rarement et appartiennent à des habitants du centre-ville.

 

 

Alexane

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Jeu, 19 Octobre 2017 20h30
HABITAT JEUNES LES OISEAUX - Besançon
KVM — Ju Hyun Lee & Ludovic Burel avec RGKSKSRG, FGFG—A Kitchen Debate n.0
Jeu, 19 Octobre 2017 18h30 - 21h00
FRAC Franche-Comté (Cité des Arts) - Besançon
chant pour tous
Jeu, 19 Octobre 2017 20h00 - 21h15
Les Bains Douche Battant - Besançon
Jeu, 19 Octobre 2017 18h30 - 22h00
Ma Naturo Cuisine 97 grande rue 25000 Besançon - besançon
Jeu, 19 Octobre 2017 20h30 - 23h00
GRAND KURSAAL - Besançon