Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Habitat: en finir avec les passoires thermiques…

Isabelle Rougier, directrice générale de l'ANAH @carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
précarité énergétique

En Franche-Comté, 255 logements ont été rénovés en 2011 avec le soutien de l’Agence nationale de l’Habitat. 

Publicité

L’Agence nationale de l’habitat (ANAH) est un établissement public créé en 1971qui a pour vocation d’améliorer le parc de logements privés. « Nous avons un objectif social de lutte contre l’insalubrité et la précarité énergétique », a rappelé ce jeudi à Besançon Isabelle Rougier, directrice général de l’ANAH.

A l’occasion d’une rencontre régionale sur l’opération « Habiter mieux » qui mobilise au niveau national 1,35 milliards d’euros de 2010 à 2017, elle a fait le point sur le nombre de dossiers traités en Franche-Comté au bénéfice de propriétaires occupants aux ressources modestes ou trop modestes pour effectuer des travaux de rénovation thermique.

Au niveau national, 300 000 propriétaires ayant ce profil bénéficieront d’un financement de l’ANAH sur la période précitée. Le montant de l’aide « Habiter mieux » est fixé à 1100 euros. D’autres aides peuvent s’ajouter (collectivité locale) et des organismes bancaires dédiés peuvent accorder des prêts à taux zéro comme Procivis, filiale du Crédit Immobilier. Cette dernière s’est engagée à dégager sous forme de prêts au minimum 800 000 euros en faveur des ménages francs-comtois les plus démunis.

« Jusque-là, nous aidions les gens à payer leurs factures, aujourd’hui nous avons un plan d’action à long terme pour en finir avec les passoires thermiques dans lesquelles vivent certains propriétaires. Nous devons agir de manière pérenne pour réduire les dépenses », a expliqué Isabelle Rougier.

3,8 millions de Français sont en situation de précarité énergétique. C’est-à-dire qu’ils consacrent 10% de leurs revenus à l’énergie nécessaire à leur logement, alors que le taux normal est de 5%. « Ce sont souvent des personnes âgées », note la directrice.

255 dossiers ont été traités en Franche-Comté en 2011 et l’objectif est de 600 en 2012. Pour bénéficier des aides de l’ANAH, il y a des critères de ressources et un objectif minimum de 25% de gain énergétique à la fin des travaux.

« Notre intervention revêt plusieurs dimensions, insiste Isabelle Rougier. Elle concerne bien sûr l’amélioration de l’habitat, une évolution sanitaire et sociale avec un gain de pouvoir d’achat et elle a un impact économique important qui bénéficie à l’artisanat local ».

 

Un objectif de 590 logements rénovés en 2012

Alors que 255 logements ont été rénovés en Franche-Comté en 2011, l’ANAH a un objectif beaucoup plus ambitieux pour cette année. 590 logements devraient bénéficier d’un lifting thermique dans le cadre du programme « Habiter mieux ».

« La Franche-Comté, est l’une des régions où le programme a démarré le mieux », a précisé Isabelle Rougier. En effet, les quatre départements de la région ont signé une convention avec son établissement.

En 2011, les opérations de rénovation se sont réparties de manière suivante : 100 dans le Jura, 88 dans le Doubs, 63 en Haute-Saône et 4 dans le territoire de Belfort.

Le montant moyen des travaux pour les 255 dossiers est de 4200 euros. 43% des opération sont situés en milieu rural et 57% en milieu urbain. 

redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille