Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Suicide d'un père avec ses deux enfants : un geste désespéré qui provoque la consternation

© CC Patrick Nouhailler - cliquez sur l'image pour agrandir

Le geste d'un père de 35 ans qui s'est suicidé avec sa fillette de 3 ans et son garçon de deux ans dans les falaises du Creux du Van en Suisse a soulevé une vive émotion aux Hopitaux-Vieux dans le Haut-Doubs où il résidait. 

Publicité

Un mauvais pressentiment. Lorsqu'elle aperçoit sur le parking un homme avec ses deux jeunes enfants à 6h du matin, la sommelière du restaurant situé à proximité du cirque du Creux-du-Van décèle quelque chose d'anormal. "Ils n’avaient pas du tout le profil des marcheurs qui viennent voir le lever du soleil" a-t-elle indiqué au site internet le Matin. "Il n’y avait personne d’autre. Ils marchaient en direction du Creux-du-Van, situé à 300 m de notre établissement."

Vers 9h30, la police suisse de Neuchâtel est sur les lieux après un appel d'alerte d'un proche du père qui avait envoyé un SMS funeste. Avec l'aide de chiens renifleurs et d'un hélicoptère, le corps d'une femme de 45 ans est retrouvé vers 11h. A une centaine de mètres plus loin, les secours découvrent les corps du père et de ses deux enfants. Il s'agirait bien de deux suicides distincts. Les enquêteurs ont retrouvé en effet deux véhicules dont le monospace gris du père de famille. "Nous avons retrouvé un écrit dans un véhicule lui appartenant" a expliqué le procureur suisse Jean-Paul Ros. L'homme y explique les raisons qui l'ont poussé à sauter dans le vide avec ses enfants. 

Aux Hôpitaux-Vieux, où le père vivait dans une ferme rénovée, les habitants sont atterrés. L'homme était discret. Pour des voisins, rien de laissait présager un tel geste. Il avait reçu la veille le jugement concernant la garde de ses enfants et qui lui était défavorable.  Opticien et moniteur de ski, il s'était marié en 2012 aux Hôpitaux avec une femme originaire du pays de Montbéliard qui avait semble-t-il quitté le domicile conjugal depuis plusieurs mois. Elle a été prévenue vendredi en fin de journée et a été prise en charge. 

Les forces de l'ordre ont posé des scellés sur la maison familiale. La préfecture et la commune  des Hôpitaux-Vieux pourraient mettre en place une cellule psychologique pour les habitants, tous très affectés et sous le choc. 

Damien

Autres faits divers

13 décembre 2017 à 10:57
7 décembre 2017 à 07:25

Votre météo avec

Evénements de Suisse