Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Suicide à l’ONF : le travail hors de cause ?

L’agent de l'Office national des forêts (ONF) qui a mis fin à ses jours lundi soir en Franche-Comté était responsable de l'unité territoriale de Luxeuil-les-Bains (Haute-Saône) où il était en poste depuis 2002. Il vivait en couple et était père de deux filles.

Publicité

"Selon l'enquête, ce suicide n'est pas lié aux conditions de travail de cet homme de 56 ans, qui n'a pas laissé de mot pour expliquer son geste et n'a pas mis en cause son emploi à l'ONF. Il s'agit vraisemblablement d'un geste de déprime", a indiqué le procureur de la République de Vesoul, Jean-François Parietti.

Le 9 juillet, l'agent avait fait part aux gendarmes de ses difficultés personnelles au sujet de l'éducation de ses filles. Les causes de la mort sont formellement établies, l'enquête est close, a précisé mardi le parquet.   Alain Boisson "ne se plaignait pas au travail. Pour l'instant, rien ne laisse penser que son geste est lié au travail, mais on ne peut pas l'exclure non plus. Il faut attendre les conclusion de l'enquête du comité d'hygiène et de sécurité (CHS) menée en interne", a estimé Philippe Berger, collègue proche de l'agent et responsable Snupfen-Solidaires.

"Nos conditions de travail sont difficiles comme partout à l'ONF, mais il n'y a pas de situation particulière en Haute-Saône", ajoute-t-il.

redaction

Votre météo avec

Evénements de haute-saone