Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Sylvie Vermeillet va quitter l’UMP

Sylvie Vermeillet ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
La conseillère régionale souhaite "sortir des positions partisanes" et se consacrer à la présidence de l'Association des maires du Jura. Les sénatoriales ne sont pas loin...

Publicité

La chef de file du groupe d'opposition au conseil régional va quitter l'UMP pour "sortir des positions partisanes". Une décision mûrement réfléchie qu'elle a déjà annoncé au groupe des 12 conseillers UMP, Nouveau Centre et divers droite, en leur faisant comprendre qu'ils devaient lui trouver un successeur à la tête du groupe. Sylvie Vermeillet, maire de Cernans dans le Jura, souhaite se "libérer" de la tutelle d'un parti pour mieux assurer la présidence de l'Association des Maires de son département, au nombre de 544.


"La commune c'est la cellule de base de la démocratie", estime la conseillère régionale. Elle sait aussi que les maires fournissent le gros des bataillons des grands électeurs qui désignent les sénateurs... Comme les deux sortants du Jura ont tous deux 71 ans et qu'ils ont décidé de se représenter, il n'est pas exclu que Sylvie Vermeillet, libérée du joug de l'UMP, tente sa chance lors des sénatoriales de l'automne 2011.


"Je n'empêcherai pas les gens de faire le rapprochement entre ma démission de l'UMP et cette perspective, mais, pour l'heure, ce n'est pas ça qui me préoccupe", explique l'élue jurassienne très préoccupée par une éventuelle montée en puissance du Front national si Marine Le Pen en prend la direction. Persuadée également que "les positions partisanes" de l'UMP et du PS contribuent à faire progresser l'extrême droite.
redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille