Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Taux de chômage en Franche-Comté : un dépassement historique

©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Pour la première fois depuis la fin des années 70, le taux de chômage en Franche-Comté à la fin du 1er trimestre 2009 est supérieur à celui du reste de la métropole : selon l’INSEE, 9 % de la population active franc-comtoise est au chômage contre 8,7 % sur la métropole.

Publicité

Les causes en sont bien connues : fin massive des intérimaires et des CDD, licenciements économiques en hausse, crise de l’automobile et de l’industrie, retour de frontaliers, délocalisation d’activités, faillites et liquidations de PME.
 
« Un rebond de la Franche-Comté est nécessaire », selon la CFDT qui révèle ce constat dans un communiqué. « Les partenaires sociaux ont prouvé ces derniers mois leur capacité à innover en mettant au point avec les pouvoirs publics un système expérimental de 6 mois unique en France qui favorise la formation des salariés contraints au chômage partiel. Ces mesures sont bientôt au bout. Les clignotants de l’activité économique régionale indiquent que les mois d’été vont être terribles. L’arrivée sur le marché du travail de 14 à 15 000 jeunes (diplômés ou non) va aggraver la situation ».
 
Face à cela, la CFDT de Franche-Comté « appelle les partenaires sociaux et les pouvoirs publics (Etat et collectivités territoriales) à agir pour amortir le choc et sécuriser les parcours professionnels, notamment des populations les plus fragilisées (jeunes, seniors, chômeurs en fin de droit…) par des mesures innovantes en poursuivant un dialogue social efficace et en ayant recours régionalement, entre autres, au fond d’intervention social (FISO) que la CFDT a réussi à mettre en œuvre au niveau national ».
 
La CFDT de Franche-Comté « demande aux collectivités territoriales d’accentuer leurs investissements aussi bien en travaux publics (fin de la Branche Est du TGV et démarrage de la branche Sud) qu’en infrastructures (routes, fer). L’accélération des travaux publics et privés d’avenir dans le domaine des économies d’énergie et du moindre recours aux énergies fossiles doit être renforcée par des mesures adéquates, ainsi qu’en matière de recherche d’activités innovantes qui éloignent la Franche-Comté de la mono-industrie et de la dépendance à l’automobile (en coordonnant les pôles de compétitivité, par exemple) ».
 
La CFDT de Franche-Comté est « prête à s’investir pour imaginer des solutions qui soient utiles aux francs-comtois et qui amortissent les dégâts d’une crise financière sociale et économique qu’ils n’ont pas créée ».
redaction

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille