Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

TCSP: l’UMP pour un nouveau projet avec un vote à bulletin secret

©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Dans un communiqué, l’UMP demande un nouveau départ « sur des bases saines, réalisables et de bon sens ».

Publicité

Le communiqué intégral du groupe UMP et apparentés du conseil municipal de Besançon signé Edouard cassard. :
 
« Le mois de décembre va être décisif quant au choix de faire ou de ne pas faire un TCSP façon Tramway au sein de notre agglomération. Si nous avons une chance de pouvoir redéfinir un nouveau projet (le coût de réalisation du tramway étant trop important), alors repartons sur des bases saines, réalisables et de bon sens :
 
1) Avant tout autre décision, les collectivités locales, dont l’agglomération du Grand Besançon, doivent s’engager sur la réalisation de la Liaison Nord-Est. Sa construction est capitale en terme de contournement de la ville, pour faciliter la circulation, et en terme de développement économique de la partie Est de Besançon, trop souvent oubliée.
 
2) Travaillons sur le projet TCSP présenté l’année dernière par notre groupe et estimé à 100 M€, qui se compose ainsi :
→ Le mode de transport :
- développons les voies en « site propre », c'est-à-dire les voies réservées au bus.
- achetons des bus hybrides articulés (donc de forte capacité). Ils ont été testés ces dernières années et ils fonctionnent dans plusieurs villes européennes : Munich, Vienne…En 2010, nombreuses sont les villes, en France, qui recevront leurs commandes de bus hybrides, écologiquement « propres ».
- développons les minibus électriques pour le centre ville.
- en concert avec la région, il faut plus de TER pour que toute l’agglomération soit desservie.
→ Le tracé :
- nous proposons de partir de Chateaufarine (1ère ZAC franc-comtoise) et de rejoindre la ZAC des Marnières en passant par les quais (et non par le centre ville).
→ Le financement :
- ne pas dépasser un budget de 100 M€.
- repasser la TVT (taxe versement transport) de 1,8 % à 1,3 %. Cette taxe payée par les entreprises alors que nous connaissons une crise sans précédente, doit être diminuée. Cela fera « respirer » nos entrepreneurs de l’agglomération pour qu’ils investissent de nouveau.
 
3) Le mode de scrutin
Si un nouveau vote doit avoir lieu au Conseil d’Agglomération, en raison des coûts définitifs de réalisation du TRAMWAY, nous demandons le vote à bulletin secret. Il faut une liberté totale laissée aux Maires de faire leur choix. Désormais, pour tous les projets importants et qui engagent l’agglomération financièrement, le vote à bulletin secret doit être instauré. La démocratie n’est pas un danger, c’est une force et une chance.
 
4) Le bilan financier
Une fois de plus nous demandons le bilan financier des frais déjà engagés, pour les études, les concertations…bilan d’autant plus important aujourd’hui que le projet serait abandonné. Nous devons avoir un tableau de bord des dépenses réalisées.
Enfin, politiquement, il faut noter l’échec dans les engagements électoraux de Jean-Louis Fousseret de construire le tramway puisque cet objectif était inscrit dans ses promesses de campagne en 2001 (non fait) et de nouveau en 2008 ».
redaction

Votre météo avec

Evénements de grand-besancon