Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Tempête Joachim : 90 interventions des pompiers dans le Doubs

Cette Photo de @D_croissance a fait le tour de Twitter. Un couvreur sur un toi des quais à Besançon, côté place de la Révolution - cliquez sur l'image pour agrandir
L'accès au quai battant bloqué @Pierhau (twitter) - cliquez sur l'image pour agrandir
© météo france - cliquez sur l'image pour agrandir
107 km/h à Besançon !

Les vents violents se sont renforcés depuis 3h du matin jusqu’en milieu de matinée. Tuiles arrachées, arbres sur les routes, les dégâts sont minimes et se concentrent sur la région de  Besançon. A la mi-journée, les pompiers étaient notamment préoccupés par une toiture fragilisée dans la rue Charles Nodier. Dans le Doubs, 2 900 foyers sont privés d’électricité, 2 800 dans le Jura, près de 900 en HauteSaône et une trentaine dans le Territoire de Belfort. Chez nos voisins, en Bourgogne, près de 36 000 foyers n'avaient plus de courant en fin de matinée.

Publicité

Depuis le début de nuit, les pompiers du Doubs  ont été appelés sur près de 90 interventions, principalement pour des tuiles envolées et des arbres couchés sur la chaussée. Depuis 8h, au plus fort de la tempête, les secours se sont mobilisés à une soixantaine de reprises. A titre de comparaison, on compte une cinquantaine d’interventions dans le Jura et près de 80 en Haute-Saône.

Dans le département du Doubs, on ne déplore pour l’instant qu’un blessé léger, le chauffeur d’un poids lourd projeté contre un arbre. De nombreux dégâts matériels sont recensés notamment au centre-ville de Besançon où il ne fait pas bon rester sur place.

Sur la place de la Révolution, le marché de Noël a été fermé par précaution. Trois chalets ont été littéralement « soufflés » par la tempête. La Grande Roue, elle, est toujours en place : elle peut supporter des vents jusqu’à 130 km/h. Les pompiers s’inquiètent en revanche de la situation sur une toiture de la rue Charles Nodier.

A Landresse le célèbre chêne bi - centenaire, appartenant au patrimoine du village a été déraciné vers 7h du matin. C'est sous cet arbre que Louis Pergaud aurait écrit notamment  " La guerre des boutons ". 

Les vents devraient commencer à faiblir avec des rafales de 75km/h en milieu d’après-midi et de 50km/h en soirée. 

Damien

Autres faits divers

4 décembre 2016 à 07:56

Votre météo avec

Evénements de GRAND BESANÇON

Sam, 3 Décembre 2016 0h00 - Ven, 9 Décembre 2016 0h00
GALERIE DE L'ANCIENNE POSTE - Besançon
Ven, 9 Décembre 2016h
ECOLE VALENTIN - École-Valentin