Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

TGV franco-suisse Lyria : la Franche-Comté délaissée d'ici 2014

© - cliquez sur l'image pour agrandir
Le TGV Paris-Lausanne du consortium franco-suisse Lyria ( SNCF + CFF) prévoit à l’avenir cinq liaisons au lieu de quatre actuellement. Alors que ces TGV passent tous par Vallorbe aujourd’hui, trois passeront à l’avenir par Genève. Résultat : trois de ces Aller-Retour ne passeraient pas par la Franche Comté ni par Dijon mais par le Haut Bugey.

Publicité

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE MicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin-top:0cm; mso-para-margin-right:0cm; mso-para-margin-bottom:10.0pt; mso-para-margin-left:0cm; line-height:115%; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri","sans-serif"; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi;}

Le calcul est simple. En 2014, deux TGV de la ligne Paris-Lausanne passeront par Vallorbe (et donc par la Franche-Comté)  contre  quatre aujourd’hui. Mardi, le groupe socialiste du Grand Conseil Vaudois en Suisse s’inquiète de voir la ligne via Vallorbe abandonné au profit de Genève et  rappelle  que les contribuables suisses ont payé 50 millions de francs pour des travaux d’optimisation du tronçon Dôle-Dijon.

En France, la FNAUT (Fédération nationale des associations d’Usagers des Transports) de Franche-Comté s’est également montrée soucieuse de ce projet alors que la SNCF et les chemins de fer suisses CFF ont annoncé la semaine dernière la signature d'un nouvel accord commercial prolongeant de douze ans leur partenariat sur le TGV transfrontalier. « LYRIA vient de montrer une fois de plus son mépris à l’égard des liaisons entre les régions traversées par ses TGV en France comme en Suisse. Seul le marché parisien semble l’intéresser ! L’indignation est à son comble des  deux côtés de la frontière entre Vaud et Franche Comté. Si cette hypothèse catastrophique se confirmait, le processus de désertification ferroviaire de niveau  international de l’espace médian jurassien entre Bâle et Genève deviendrait irréversible. On ne fera croire à personne qu’on va continuer à entretenir une ligne entre Lausanne et Vallorbe ou entre Neuchâtel et Pontarlier pour respectivement deux et un TGV aller retour par jour ».

Source Fnaut :

 2014 : en rouge le nouveau parcours des liaisons vers Lausanne


LYRIA

Les deux opérateurs ferroviaires veulent renforcer leur alliance sur la ligne à grande vitesse qui relie Paris aux grandes villes suisses depuis 1993, et sous le nom Lyria depuis 2002. (la société de droit français appartient à 74% à la SNCF et à 26% aux Chemins de fer fédéraux).

En 2010, Lyria a transporté plus de quatre millions de voyageurs avec un chiffre d’affaires de 260 millions d’euros en progression de 17 % par rapport à 2009. Le consortium franco-suisse est aujourd’hui plus compétitif que l’aérien : + 2 points de part de marché sur la ligne Paris-Genève et plus de 4 points sur les liaisons Paris-Bâle et Paris-Zurich. Grâce à al mise ne service de deux trains et de nouveaux temps de parcours, Lyria espère atteindre 70 % de part de marché en 2015.

 

 

Damien

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille