Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Suppression du TGV : "Paris restera à trois heures de train de Pontarlier"

archives ©DR - cliquez sur l'image pour agrandir

Depuis samedi 14 décembre, le TGV n'effectue plus la liaison entre Pontarlier et Paris. Le 3 juillet 2013, Lyria annonçait que la ligne TGV Lyria Berne-Neuchâtel-Pontarlier-Paris serait supprimée, pour des raisons de coûts et de fréquentation. Depuis lors, la Fédération du Transjuralpin (FTJA), très active dans la défense du maintien du TGV Lyria, a multiplié les contacts avec Lyria pour obtenir une offre de substitution intéressante : des trains Régioexpress seront mis en place. Paris restera à près de trois heures de train de Pontarlier après le changement d’horaires du 15 décembre 2013.

Publicité

Le président de la Fédération du Transjuralpin (FTJA),  se dit "satisfait de l’offre de substitution proposée, fruit d’intenses négociations entre notamment Lyria, les CFF, la FTJA, la Région Franche-Comté et la Ville de Pontarlier". Paris restera à près de trois heures de train de Pontarlier après le changement d’horaire du 15 décembre 2013. Des trains RegioExpress permettront d’atteindre trois fois par jour le TVG Lyria à Frasne, plus une fois grâce à un bus SNCF Pontarlier-Frasne. 

Quatre liaisons quotidiennes

Quatre liaisons quotidiennes (trois par train RegioExpress et une par bus SNCF), aller-retour, seront proposées au départ de Pontarlier, matin, midi et soir, et les correspondances seront garanties entre les trains RegioExpress (RE) et les TGV Lyria.

Un quota de places sera en outre pré-réservé dans les voitures provenant de Lausanne. La visibilité de la relation Neuchâtel-Pontarlier-Paris sera assurée grâce aux offres publicitaires de TGV Lyria ainsi qu’à sa promotion sur les billets et sur les écrans d’affichage des gares et des agences. Cette offre va dans le sens des exigences formulées par la FTJA.

Une attente à Frasne dans de "bonnes conditions"

La FTJA se réjouit particulièrement que "l’attente à Frasne se fasse dans de bonnes conditions". En effet, cinq des six trains régionaux resteront à quai à Frasne et pourront ainsi abriter les voyageurs devant embarquer dans le TGV Lyria ou attendre ceux arrivant de Paris. Des annonces dans les voitures indiqueront aux passagers la marche à suivre.

En ce qui concerne la qualité du matériel roulant, la FTJA dit être "rassurée par l’engagement des CFF et de la SNCF d'exploiter la ligne avec des trains modernes et de leur apporter un soin particulier. La détermination de Lyria à pérenniser les destinations de Neuchâtel et de Pontarlier dans la palette de ses produits a été clairement perçue. La FTJA relève aussi l’attractivité des arrêts à Travers, libérés de la contrainte de se rendre en voiture à Neuchâtel ou à Frasne, pour embarquer à destination de Paris".

Un contrôle qualité et fiabilité sera mis en place

Offre de substitution TGV Berne-Neuchâtel-Pontarlier-Paris Pontarlier-Paris en à peine plus de trois heures, quatre fois par jour. Dans les prochains mois, la FJTA contrôlera la qualité et la fiabilité de l’offre de substitution. Elle procédera également à des sondages auprès des passagers, qui permettront d’améliorer la qualité, en fonction des besoins émis et ainsi, de développer l’offre grâce à une demande importante. Le succès de l’offre de substitution contribuera à l’essor des entreprises neuchâteloises et franc-comtoises, ainsi qu’au rayonnement de la région transfrontalière. 

Alexane

Votre météo avec

Evénements de neuchatel-urtière